Messages écrits

Jésus le bon berger – Léopold Guyot

Jésus le bon berger

Lorsque nous cherchons à connaître  notre Seigneur Jésus-Christ, il y a un aspect important de sa personnalité que nous devons découvrir : « LE BERGER »

Jésus se présente lui-même comme un berger : 

Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10:11 –

Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent, Jean 10:14

Dans le chapitre 10 de l’évangile de Jean, Jésus précise la relation qui existe entre lui et ceux qui croient en lui et  qui lui appartiennent, car, il ne suffit pas seulement de croire de manière théorique en Jésus-Christ. Notre foi doit nous conduire à accepter qu’il soit notre Seigneur, Celui à qui nous appartenons, puisqu’Il a donné sa vie pour nous racheter, selon ce qui est écrit :

Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:20

Il s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2:14

Jésus se présente comme « Le bon berger » d’une assemblée d’hommes et de femmes qu’il s’est acquis au prix de son propre sang, pour en faire un troupeau qui lui appartienne, dont il va prendre soin (paître), sur lequel il veille constamment, qu’il protège, qu’il défend et qu’il conduit dans les choses les meilleures,

Il connait ses brebis

La connaissance que le Seigneur a de ses brebis est parfaite et personnelle : il nous connait par notre nom,  et cette connaissance est réciproque :

Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent. Jean 10:14

Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Jean 10:3

Après nous avoir appelés et attirés à lui, il nous conduit dans une expérience de vie éternelle, abondante, paisible, heureuse : de bons pâturages, des sources d’eau pures et abondantes, ce qui signifie le bien-être de ceux qui croient en lui, qui lui appartiennent, qui sont entrés  dans sa bergerie, dans ce rassemblement de ceux qui ont reçu son salut et qui ont été ajoutés à « son assemblée » :  l’Ekklésia = l’Eglise.  Actes 2.47

Les Écritures emploient souvent cette image du berger paissant ses  brebis, pour illustrer la relation de Dieu avec Israël dans l’A.T et de Jésus avec son Église, dans le N.T

Psaumes 78:52 Il fit partir son peuple comme des brebis, Il les conduisit comme un troupeau dans le désert.

Jérémie 31:10 Nations, écoutez la parole de l’Éternel, Et publiez-la dans les îles lointaines! Dites: Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau.

Esaïe 40:11 Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras, Et les portera dans son sein; Il conduira les brebis qui allaitent.

Ézéchiel 34:11 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue. 30…je suis avec elles, et elles sont mon peuple, elles, la maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel. 31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Éternel.

Le Nouveau Testament  présente Jésus comme « le grand pasteur (berger) des brebis ». Hébreux. 13.20

Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes. 1 Pierre 2:25

Ici, il ne s’agit plus seulement d’Israël, mais de tous ceux qui parmi Israël et les nations sont devenus enfants de Dieu, par la foi en Jésus-Christ, les rachetés de toutes les nations.

Dans cette image de la relation du Seigneur, avec des hommes et des femmes présentés comme des brebis, nous remarquons plusieurs phases :

1) Il s’agit de « brebis perdues »

Car vous étiez comme des brebis errantes. Des brebis qui n’ont pas de berger. 1 Pierre 2:25; Marc 6.34

« Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie. » – Esaïe 53:6

Il s’agit là, nous l’avons compris, des pécheurs que nous étions, perdus par nos péchés, errants dans l’ignorance de la grâce de Dieu, sans véritable sauveur et guide –

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… » Ephésiens 2:1

2) Jésus est le Sauveur des brebis.

« Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. » Esaïe 53:6

Jésus enseigne que ce moyen de salut pour nous, c’est l’offrande de sa vie :

Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10:7 Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Jean 10:11

Il se présente, comme le Sauveur qui accomplit l’œuvre du salut, qui ouvre la porte pour le pardon des péchés et la vie éternelle. Celui ou celle qui entre par cette porte est sauvé. C’est par la foi en Jésus-Christ que nous entrons dans le salut de Dieu.  »

« Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. »Jean 10:9

Dans le processus du salut de Dieu pour nous, il y a aussi la démarche du berger : il cherche, il appelle les brebis perdues

Nous comprenons par là, tous les moyens que le Seigneur met en œuvre pour attirer notre attention, nous faire comprendre son amour, nous attirer à lui en suscitant la foi dans notre cœur, par l’annonce de l’Évangile sous différentes formes : prédication, témoignages, etc.

A chaque fois que quelqu’un entend le message de l’Évangile, il s’agit de la voix du berger appelant sa brebis.

« les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. » Jean 10.3

Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Apocalypse 3:20

3) Les brebis suivent leur berger

Par cette image, nous découvrons le grand principe de la foi : une relation personnelle et particulière entre le Seigneur Jésus-Christ et ses rachetés.

Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. Jean 10:4

Il y a une connaissance spirituelle personnelle qui s’établit entre Jésus le Sauveur-Berger et ses rachetés-brebis :

Je connais mes brebis, et elles me connaissent. Jean 10:14

Il ne s’agit pas là d’une connaissance idéologique, religieuse, intellectuelle, mais d’un témoignage intérieur suscité par le Saint-Esprit, qui établit un lien d’attachement entre le berger et sa brebis, Jésus et son racheté. C’est une réalité spirituelle assez mystérieuse, qui a son image dans la relation des bergers et de leurs troupeaux sur le plan naturel. Lorsque plusieurs bergers se rencontrent et que leurs troupeaux se mélangent, au moment où ils se séparent chaque berger appelle ses brebis et toutes se rassemblent alors derrière leur berger respectif et le suivent.

C’est cette image que Jésus prend pour expliquer la relation spirituelle et personnelle qui existe entre lui et chacun de ses rachetés.

Les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Jean 10:3

Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. Jean 10:4

C’est certainement incompréhensible sur le plan de l’analyse intellectuelle, mais c’est une réalité merveilleuse pour ceux qui la vivent.

Le rôle du berger

Ce n’est pas par hasard que Jésus a choisi l’ image du berger et de ses brebis pour illustrer son rôle envers nous

Il a voulu faire ressortir les préoccupations d’un véritable et bon berger :

. la recherche de la brebis perdue

. la volonté de la trouver et de la sauver au prix même de sa vie

. la préoccupation de son bien être, par les soins constants qu’il donne à son troupeau

. le souci de la sécurité permanente et éternelle de ses brebis

Déjà dans l’Ancien Testament, Dieu est présenté comme celui qui prend soin de son peuple Israël :

Après l’avoir formé et sauvé, Il le conduira par  un chemin difficile vers un pays d’abondance et il veillera sur lui constamment, le défendant contre ses ennemis, l’instruisant, l’avertissant par ses prophètes et ses juges, les bergers qu’Il leur envoie, le châtiant avec justice, mais avec mesure, dans sa compassion et sa bonté, le ramenant quand il s’égare, le délivrant de la main de ses ennemis.

Il y a un texte merveilleux et très émouvant concernant la relation de Dieu avec Israël : Ezéchiel 34: 12-34

Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité.
Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays; je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays.
Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d’Israël; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d’Israël.
C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Eternel.

Nous retrouvons toutes ces caractéristiques dans la relation du Seigneur Jésus-Christ, LE BON BERGER, avec son Eglise

Il nous sauve par l’offrande de sa vie , prenant sur lui nos péchés afin de les détruire en mourant dans son corps sur la croix, nous  arrachant du royaume de Satan, pour nous  transporter dans son royaume.

Il rassemble ses rachetés  pour former son Église, un peuple, un troupeau qui lui appartient, qu’il met à part, selon la signification de « la sanctification »  : ceux qui appartiennent au Seigneur se distinguent du monde par leur manière de vivre, ils suivent le berger et se conforment à ses instructions.

Il conduit son troupeau par le Saint-Esprit et en lui donnant des bergers : les évangélistes pour appeler les brebis, les pasteurs pour prendre soin des églises, les prophètes pour les exhorter, les docteurs-enseignants pour les instruire, les apôtres pour coordonner l’ensemble. C’est son troupeau sur lequel il veille constamment pour le protéger du lion qui cherche à dévorer ou pour le délivrer lorsque ceux qui le composent sont tombés entre les griffes du malin ou ont été entraînés par les ruses du diable, le serpent menteur.

Jésus est le Souverain Pasteur des brebis, le gardien de nos âmes vers lequel nous sommes venus…

« Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis …  Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un. » Jean 10:11

Nous pouvons aussi appliquer au Seigneur Jésus-Christ et à son Eglise les paroles que le prophète Ezéchiel prononçait de la part de Dieu pour Israël

Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, Il fait la revue de ses brebis, Il les recueille de tous les lieux où elles sont dispersées.

Nous devons savoir et être bien conscients que Jésus, le bon berger, est très attentif à la situation de chacun de ses rachetés sur la terre, ainsi qu’à l’ensemble de son Eglise. Il intervient constamment en notre faveur par le Saint-Esprit qui est envoyé par le Seigneur dans tous les endroits de la terre où il doit agir en faveur de  ceux qui sont à Jésus-Christ et envers ceux qui doivent encore venir.

C’est LUI, Jésus, qui fait paître ses brebis, qui leur donne du repos, qui  veille sur elles et en prend soin selon ce qui est encore écrit dans Ezéchiel :

C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Eternel.
Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice.

Il dit lui-même :

Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10:10

Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Jean 10:28,29

Nous avons un berger vigilant. Il est important que nous soyons conscients de sa présence constante et de ses soins attentifs, afin de pouvoir affirmer avec foi, de tout notre cœur : « Le Seigneur est mon berger », comme le proclamait David avec confiance :

L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom (lire tout le Psaume)

source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.