Jour : 7 novembre 2014

C’est Jesus qui sauve – Marie-Hélène

C’est Jesus qui sauve.

C’est Jesus qui sauve en dehors de Jesus ,point de salut.

Il dit venez à moi,vous tous qui êtes fatigués et chargés

et je vous donnerais du repos,du repos pour vos âmes. 

Son sang purifie de tout péché.

C’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Il n’y a de salut qu’en lui seul,

car il n’a été donné aucun autre nom pour nous sauver. 

En hébreu le nom de Jesus, est Yeshoua Ha Machia ,Jesus Le Messie,

Jesus l’envoyé de Dieu,Jesus l’envoyé du Père pour nous sauver.

Béni soit le Seigneur notre Dieu et Père

pour son don inéfable, pour sa grande bonté.

Je bénis le Seigneur,quelle grâce merveilleuse,en effet,il nous accorde,

alors que nous étions incapables de nous sauver par nous mêmes ,

il s’est offert lui même,comme sacrifice vivant,afin de payer,

le prix que nous ne pouvions pas payer.

De nous qui étions maudits de par nos péchés,il a fait de nous une nation sainte,

un peuple de sacrificateurs pour Dieu son père.

Il nous a envoyé afin de propager Son évangile sainte de par le monde,

annonçant que le prix a été payé, et que nos ayons à changer de conduite,

et de raisonnement,quittant en effet la mentalité de ce monde,

afin d’endosser la mentalité du Royaume de Dieu,

qui consiste en toute forme de bonté et de miséricorde.

Aussi,comme Christ nous a fait miséricorde,usons de miséricorde pour notre prochain.

Dieu en effet,n’a pas envoyé Jesus,

pour juger le monde mais pour sauver,

en utilisant la parole,qu’il a lui même placé en nos coeurs.

Marchons dans l’obéissance d’une manière digne,afin,afin de ne pas être en scandale pour notre prochain,afin que le Nom du Seigneur ne soit pas blasphémé.

Lui qui a quitté les gloires, pour revêtir un corps de misère,selon qu’il est écrit,tu n’as point voulu de sacrifice,mais tu m’as fait un corps,lui qui a dit:

Me voici oh Dieu  pour faire ta volonté.

lui qui a été jusqu’au bout pour nous sauver,selon le psaumes 22.

Oui Il est l’accomplissement des écritures,c’est de Lui qu’il est parlé.

Ne soyons pas,biens aimé(e)s,une occasion de chute pour notre prochain,mais soyons pour lui,une lumière qui brille pour montrer le chemin,car Christ a tout accomplit.

Bientôt,il viendra,non pour sauver,mais pour juger,

c’est pourquoi,parlons,agissons,pendant qu’il fait jour,

car bientôt la nuit vient ou il ne sera plus possible de parler.

Agissons pendant qu’il est temps.

Oui proclamons l’évangile de la bonne nouvelle.

Soyez bénis,inclinons notre tête et prions,invoquons le Grand Roi de Gloire,

qu’il nous conduise par Son esprit,car nous n’avons pas reçu un esprit de timidité,

mais un esprit de force,d’amour ,et de sagesse

pour parler et annoncer ce qui vient de lui. 

Amen,soyez bénis,que le Seigneur convainc ceux qui ne Le connaissent pas.

Si vous voulez le connaitre,approchez vous de Lui,

venez pendant qu’il est qu’il est temps,ne remettez pas au lendemain

ce que vous pouvez faire aujourd’hui.

Voici j’ai préparé un chemin,choisis la vie et tu vivras.

 Marie-Hélène

12.05.2013

Que Dieu vous bénisse

 

%d blogueurs aiment cette page :