Le retour de Jésus. Pasteur François Mattina

 

Matthieu 24.3

Le retour de Jesus-Christ

Par Mr le Pasteur François Mattina

Résumé et transmis par Mr Jean-Claude Altier

Pour tous renseignements éventuels sur cette étude, vous pouvez contacter : Mr Jean-Claude Altier ici

Les temps de la fin : l’enlévement de l’église et le retour du Seigneur

P.J. : Croquis renseigné sur les 70 semaines d’années de Daniel

Réf. Pour la crise économique actuelle : « La crise, et après ? »

de Jacques Attali (Fayard) novembre 2008

Introduction : pourquoi cette réflexion ?

Je ne suis pas pasteur, mais simplement un chrétien « nés de nouveau » qui se sent concerné et motivé par l’enlèvement de l’Église et le retour du Seigneur (ce qui est tout de même la moindre des choses)

Concrètement, je cherche à faire le point à partir des Écritures et des évènements que nous vivons pour avertir mes contemporains qu’il est grand temps de se réveiller d’une espèce de sommeil spirituel.

En effet le retour du Seigneur est beaucoup plus proche que la plupart le croient, même d’authentiques chrétiens, puisque, prenant appui sur la Parole de Dieu, je suis convaincu que notre génération vivra ces évènements.

Après m’être « réveillé » moi-même à l’automne dernier, à la faveur des nouvelles de la crise mondiale et des évènements associés.

J’ai assisté à une série de prédications sur ce sujet, qui ont confirmé ma première impression.

J’ai maintenant à coeur de contribuer à réveiller à mon tour mes frères et sœurs, mais aussi mon entourage qui n’est pas converti.

Or, il faut pour cela s’appuyer sur une démonstration solide et une analyse qui restent fidèles à la Parole de Dieu.

C’est pourquoi ce texte a été soumis au Pasteur François MATTINA, président de l’Assemblée de Dieu de Montpellier.

Après 2 corrections, dont il a été tenu compte, il écrit : « Votre étude est très intéressante, facile à lire, claire … elle peut être un bon moyen pour réveiller les consciences de ceux qui dorment »

Ce jugement n’est cité que pour rassurer le lecteur.

Plan

1. Importance de la question

1.1. Les bases bibliques

1.2. Paradoxe entre l’importance du sujet et la relative indifférence rencontrée

1.3. Témoignage : comment je me suis moi-même éveillé à cette réalité, et réveillé récemment

2. Organisation de cette réflexion

3. Les prophéties déjà accomplies dans les temps de la fin

3.1. Les catastrophes naturelles

3.2. L’évolution des mœurs, les nouvelles maladies

3.3. La foi : l’évangélisation, les fausses doctrines, l’amour qui se refroidit, l’œcuménisme

3.4. Les tensions internationales

3.5. Les évènements liés à Israël

4. Les prophéties dont l’accomplissement est à venir

5. En quels temps sommes-nous ? (à la veille de la Grande Tribulation)

5.1. La crise économique

5.2. L’euro

5.3. Le président européen

5.4. Synthèse

6. Du président européen à l’Anti-Christ et à la Grande Tribulation

6.1. Avènement du président européen. Comment il devient l’Anti-Christ ?

6.2. La Grande Tribulation

7. Quand aura lieu l’enlèvement de l’Église ?

7.1. Nous sommes renseignés sur la Grande Tribulation et le retour de Jésus

7.2. A nous de comprendre les prophéties

7.3. Faisons un nouveau et dernier point

————–

1. Importance de la question :

1.1. Les bases bibliques

Cette question du retour du Seigneur fait partie des 12 « vérités fondamentales des Assemblées de Dieu de France », donc de la doctrine basée sur la Bible pour nourrir notre foi.

Des citations bibliques appuieront cette petite étude, et tout d’abord celles des Assemblées de Dieu.

J’ai pris soin de les recopier, afin d’éviter une excuse à ceux qui n’auraient pas le temps de chercher

— 1 Corinthiens : 15 / 20-24 : « Mais maintenant Christ est ressuscité d’entre les morts, il est les prémices de ceux qui sont décédés. Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue aussi la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ. Mais chacun en son rang : Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent au Christ, lors de son avènement. Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir aboli toute principauté, tout pouvoir et toute puissance »

— 1 Corinthiens : 15 / 51-57 : « Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. Car elle sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Il faut en effet que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ? L’aiguillon de la mort, c’est le pêché ; et la puissance du pêché, c’est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ »

— 1 Thessaloniciens : 4 / 13-17 : « Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous attristiez pas comme les autres qui n’ont pas d’espérance. En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, nous croyons aussi que Dieu amènera aussi par Jésus, et avec lui, ceux qui se sont endormis. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu. Ensuite nous, les vivants, qui seront restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur »

— Apocalypse : 20 / 4-5 : « Je vis des trônes. A ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger Et je vis les âmes de ceux qui étaient morts sous la hache à cause du témoignage de Jésus et de la parole de Dieu, et de ceux qui ne s’étaient pas prosternés devant la Bête ni devant son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur le front ni sur la main. Ils revinrent à la vie et ils régnèrent avec Christ, pendant mille ans. Les autres morts ne revinrent pas à la vie jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis. C’est la première résurrection »

1.2. Paradoxe entre l’importance du sujet et le manque de motivation, surtout actuel

Cet aspect de la foi chrétienne a été abordé très tôt, par de nombreux prophètes, avant la 1ère venue du Seigneur, et repris par Jésus lui-même, puis par les apôtres, notamment Paul, qui décrit en particulier l’enlèvement des élus, et Jean, qui a écrit l’Apocalypse.

Donc, dès les premiers siècles après Jésus-Christ, la chrétienté a entretenu et transmis cette doctrine.

Pourtant, à ma conversion, en 1980, peu de chrétiens autour de moi se montraient motivés par cet aspect de la Bible.

Il faut dire que, même si des évènements comme la renaissance d’Israël en 1948 et la reconquête de Jérusalem en 1967 avaient montré à la chrétienté que nous vivions bien désormais les temps dits « de la fin », beaucoup d’évènements à venir nous paraissaient encore très flous.

Enfin, nous avons bien connu à la fin du 20ème siècle des catastrophes naturelles (tremblements de terre, cyclones, sécheresse, inondations, éruptions volcaniques), mais les sceptiques disaient qu’il y avait toujours eu des catastrophes.

Quant aux bruits de guerre, on se heurtait aux mêmes réflexions.

1.3. Témoignage : comment je me suis éveillé à cette vérité, puis réveillé récemment

Une première étude de l’Apocalypse, faite sur plusieurs semaines par le Pasteur François MATTINA en 1996 m’a éveillé aux évènements de la fin, en expliquant un peu des textes difficiles à saisir.

Mais ce n’est qu’à partir du début de ce siècle et une nouvelle étude biblique du même pasteur en 2003 que je me suis peu à peu rendu compte que le retour du Seigneur était certainement plus près que nous le pensions.

Cependant, je ne ressentais pas d’urgence jusqu’en septembre 2008.

Quand la crise financière s’est déclenchée à partir du 15 septembre, puis s’est aggravée par une crise économique dont nous n’avons pas encore sondé la profondeur, j’ai vécu cela comme un avertissement, plus concrètement comme si le Seigneur me réveillai en sursaut, pour me dire que désormais, il faudrait veiller sans se relâcher, car il était à la porte.

J’ai tout de même eu un doute — on a souvent peur de se faire des idées —

Il ne s’est dissipé que lorsque le 14 novembre, le Pasteur MATTINA a entrepris une nouvelle étude biblique sur le retour du Seigneur.

Après des heures passées à relire les textes, réfléchir et retranscrire mes notes sur les prédications, j’ai acquis la conviction que le retour du Seigneur, précédé de l’enlèvement de l’Église, sera vécu par ma génération, même par la plupart de ceux de mon âge (j’ai 65 ans)

Pour lire sur le site les autres parties:

1ére partie 

2éme partie

3éme partie

4éme partie

5 éme partie

Bonne lecture!

Que Dieu vous bénisse

*.=*.=*.=*.=*.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.