Jour : 5 octobre 2017

Matthieu 22 / Matthieu 22:39

 « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Mt 22,39)

1 Jésus prit la parole et leur parla de nouveau en paraboles. Il dit:

2 «Le royaume des cieux ressemble à un roi qui fit des noces pour son fils.

3 Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces, mais ils ne voulurent pas venir.

4 Il envoya encore d’autres serviteurs, avec cet ordre: ‘Dites aux invités: J’ai préparé mon festin; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.’

5 Mais eux, négligeant l’invitation, s’en allèrent l’un à son champ, un autre à ses affaires.

6 Les autres s’emparèrent des serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.

7 [A cette nouvelle,] le roi se mit en colère; il envoya ses troupes, fit mourir ces meurtriers et brûla leur ville.

8 Alors il dit à ses serviteurs: ‘Les noces sont prêtes, mais les invités n’en étaient pas dignes.

9 Allez donc dans les carrefours et invitez aux noces tous ceux que vous trouverez.’

10 Ces serviteurs s’en allèrent sur les routes, ils rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, mauvais et bons, et la salle des noces fut remplie d’invités.

11 Le roi entra pour les voir, et il aperçut là un homme qui n’avait pas mis d’habit de noces.

12 Il lui dit: ‘Mon ami, comment as-tu pu entrer ici sans avoir d’habit de noces?’ Cet homme resta la bouche fermée.

13 Alors le roi dit aux serviteurs: ‘Attachez-lui les pieds et les mains, [emmenez-le et] jetez-le dans les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.’

14 En effet, beaucoup sont invités, mais peu sont choisis.»

15 Alors les pharisiens allèrent tenir conseil sur les moyens de prendre Jésus au piège de ses propres paroles.

16 Ils envoyèrent vers lui leurs disciples avec les hérodiens. Ils lui dirent: «Maître, nous savons que tes paroles sont vraies et que tu enseignes le chemin de Dieu en toute vérité, sans te laisser influencer par personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des personnes.

17 Dis-nous donc ce que tu en penses: est-il permis, ou non, de payer l’impôt à l’empereur?»

18 Mais Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit: «Pourquoi me tendez-vous un piège, hypocrites?

19 Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie l’impôt.» Ils lui présentèrent une pièce de monnaie.

20 Il leur demanda: «De qui porte-t-elle l’effigie et l’inscription?»

21 «De l’empereur», lui répondirent-ils. Alors il leur dit: «Rendez donc à l’empereur ce qui est à l’empereur et à Dieu ce qui est à Dieu.»

22 Etonnés de ce qu’ils entendaient, ils le quittèrent et s’en allèrent.

23 Le même jour, les sadducéens, qui disent qu’il n’y a pas de résurrection, vinrent trouver Jésus et lui posèrent cette question:

24 «Maître, Moïse a dit: Si quelqu’un meurt sans enfants, son frère épousera la veuve et donnera une descendance à son frère.

25 Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier s’est marié et est mort et, comme il n’avait pas d’enfants, il a laissé sa femme à son frère.

26 Il en est allé de même pour le deuxième, puis le troisième, et ce jusqu’au septième.

27 Après eux tous, la femme est morte [aussi].

28 A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme? En effet, tous l’ont épousée.»

29 Jésus leur répondit: «Vous êtes dans l’erreur parce que vous ne connaissez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu.

30 En effet, à la résurrection, les hommes et les femmes ne se marieront pas, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.

31 En ce qui concerne la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit:

32 Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob – Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.»

33 La foule qui écoutait fut frappée par l’enseignement de Jésus.

34 Les pharisiens apprirent qu’il avait réduit au silence les sadducéens. Ils se rassemblèrent

35 et l’un d’eux, professeur de la loi, lui posa cette question pour le mettre à l’épreuve:

36 «Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?»

37 Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée.

38 C’est le premier commandement et le plus grand.

39 Et voici le deuxième, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.»

41 Comme les pharisiens se trouvaient rassemblés, Jésus les interrogea

42 en ces termes: «Que pensez-vous du Messie? De qui est-il le fils?» Ils lui répondirent: «De David.»

43 Et Jésus leur dit: «Comment donc David, animé par l’Esprit, peut-il l’appeler Seigneur lorsqu’il dit:

44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis ton marchepied’ ?

45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment peut-il être son fils?»

46 Aucun ne put lui répondre un mot. Et, depuis ce jour, personne n’osa plus lui poser de questions.

Matthieu 22

Que Dieu vous bénisse

 

Le pardon de Dieu – Marc Atger

psaumes-130-v-3-4

Le pardon de Dieu

Pasteur Marc Atger

Message – 1973

S’il y a une chose importante dans les rapports humains et dans le rapport entre l’homme et Dieu, c’est bien le pardon. Sans le pardon c’est inévitablement la haine entre les hommes et l’attente du jugement de Dieu.

Les conséquences du refus de pardonner sont incalculables: foyers brisés, meurtres, dépressions, guerres… mais le refus de pardonner n’existe pas en Dieu.

En effet, Dieu ne se lasse pas de pardonner car Dieu aime les hommes et quelle que soit la profondeur de notre épreuve et de notre détresse, Dieu entend.

A partir de plusieurs textes de la Bible,

Marc Atger nous parle ici du pardon de Dieu.

Textes bibliques :

Psaumes 130:3-4 ; Psaumes 103:12 ; Michée7:9

Esaie 37: 14-20 ; Esaie 1:18 ; 2 Corinthiens 5:17

Romains 7:17 ; Romains 8:1 ; Psaumes 79:9

Hébreux 7:25 ; Hébreux 12:28-29

Merci de cliquer ici

pour écouter le message

Que Dieu vous bénisse

 

Tous ont péché – Dominique Mourot

12256844_489747301197699_1021553449_n

Tous ont péché

Pasteur Dominique Mourot

Message 2015

Ce message parle du problème du péché,

problème qui concerne tout le monde :

homme, femme, enfant, adulte.

C’est Paul qui l’affirme :

« Tous ont péché et sont privés

de la gloire de Dieu »

(Romains 3 :23).

Avec 3 exemples bibliques, Dominique Mourot

montre des attitudes différentes face au péché,

il y a ceux qui se cachent, ceux qui se montrent

au-dessus par orgueil et ceux qui s’imaginent invisibles.

Mais Dieu voit chacun et offre gratuitement

la justification par le sacrifice de Jésus-Christ (Romains 3:24)

 Merci de cliquer ici

pour écouter le message

Que Dieu vous bénisse

 

%d blogueurs aiment cette page :