Le réconfort dans l’affliction – David Wilkerson

1 cor 10.11.12

Le réconfort dans l’affliction

Par David Wilkerson
(1931-2011)

Le 20.03. 2018

Le secret pour comprendre comment Dieu nous délivre de nos afflictions réside dans la compréhension de la façon dont Il a délivré Israël de l’esclavage.

“Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles” (1 Corinthiens 10:11).

Tout ce qui est arrivé à Israël – l’esclavage, les épreuves, la délivrance hors d’Égypte – est un témoignage, un schéma et un exemple pour nous, aujourd’hui. En effet, la délivrance physique d’Israël représente la délivrance spirituelle que nous devons vivre.

Ne t’es-tu jamais demandé pourquoi Israël ne s’est pas rebellé contre Pharaon lorsqu’il était maintenu en esclavage ? Après-tout, il leur demandait de fabriquer des briques sans avoir de paille et ordonnait à leurs contremaitres de les battre. Pourquoi les israélites n’ont-ils pas pris les choses en main ? Ils étaient certainement assez nombreux, surtout après les dix plaies, alors que l’Égypte avait été dévastée et laissée faible et en deuil. Même Pharaon a admis : “Voilà les enfants d’Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous” (Exode 1:9).

La raison pour laquelle Israël ne s’est jamais rebellé, c’est parce qu’ils n’auraient pas réussi ! C’était l’œuvre que Dieu devait accomplir pour eux. Le Seigneur a dit à Moïse : “L’Éternel dit : J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer” (Exode 3:7-8).

Dieu dit clairement : “Je connais ses douleurs.” Bien-aimé, si cela ne te réconforte pas dans ta souffrance, alors rien ne le pourra. Le Seigneur est en train de dire : “Je sais ce que tu traverses, ce que tu ressens. Mais ce n’est pas ton combat. Ton contremaitre, le diable, est trop fort pour toi, alors Je dois descendre pour te délivrer.”

“Je suis l’Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements. Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu” (Exode 6:6-7).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :