Une chose précieuse aux yeux de Dieu -David Wilkerson

es054-012_pensee_semaineg1

Une chose précieuse
aux yeux de Dieu

Par David Wilkerson

(1931-2011)

Le 21.03. 2018

“Malheureuse, battue de la tempête, et que nul ne console ! Voici, je garnirai tes pierres d’antimoine, et je te donnerai des fondements de saphir ; Je ferai tes créneaux de rubis, tes portes d’escarboucles, et toute ton enceinte de pierres précieuses. Tous tes fils seront disciples de l’Éternel, et grande sera la prospérité de tes fils” (Ésaïe 54:11-13).

C’est une prophétie fabuleuse ! Des pierres précieuses ! La plupart des gens savent que les diamants sont au départ un morceau de charbon qui a été travaillé par les éléments pendant des années. La Parole de Dieu nous dit : “tes souffrances ont pour but de te transformer en une chose magnifique – en une chose précieuse à mes yeux.”

La version anglaise parle également de “fenêtres d’agates.” Les agates sont du quartz rendu transparent par le feu. Les “fenêtres” nous parlent des yeux et de la vision. Dieu nous dit qu’en Lui faisant confiance dans nos afflictions, nous aurons une vision claire, du discernement. Cela nous permettra de voir l’invisible – aussi clairement que du cristal !

La majorité des érudits pensent que “les portes d’escarboucles” seraient en réalité mieux traduites par “portes de perle.” Les perles proviennent d’un petit grain de sable dans une huître. Le grain est enrobé d’un produit fabriqué par le coquillage pour qu’il cesse de l’irriter, et cela devient une perle.

Quand on réfléchit à toutes les démangeaisons, toutes les irritations et frictions de notre vie, peut-on visualiser la formation d’une perle ? La plupart d’entre nous ne pouvons que ressentir la douleur et l’agitation d’être frottés dans tous les sens. Cela demande une réelle confiance de visualiser une perle façonnée par Dieu. Pourtant, toutes les perles sont des souvenirs de douleur, de souffrance, de frictions et de temps.

Je crois qu’Ésaïe parle de la beauté de Jésus Christ dans ce passage. En d’autres termes, l’affliction, quand on lui permet d’accomplir son œuvre, crée un peuple qui brille de la beauté du caractère de Christ. Nous sommes transformés en pierres précieuses qui décorerons Sa cité sainte qui descendra du Ciel.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :