Dieu est fidèle – Léopold Guyot

Deutéronome 32.4.jpg

Dieu est fidèle

Pasteur Léopold Guyot

Dans la Bible, où il apparait régulièrement quand il est question de Dieu, le mot fidélité a le sens de solidité (tenir solidement comme avec un lien que rien ne peut rompre), de fermeté (ferme comme un roc). Dieu dans sa fidélité est comparé à un rocher que rien ne peut ébranler.

Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes ; C’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. Deutéronome 32:4

Le psalmiste prend encore l’image d’une tour forte dans laquelle on trouve un refuge sûr. La fidélité inspire la confiance et l’espérance.

Dieu ! écoute mes cris, Sois attentif à ma prière !
Du bout de la terre je crie à toi, le cœur abattu ; Conduis–moi sur le rocher que je ne puis atteindre !
Car tu es pour moi un refuge, Une tour forte, en face de l’ennemi.
Je voudrais séjourner éternellement dans ta tente, Me réfugier à l’abri de tes ailes. Psaume 61:2-4

On retrouve la même pensée sous la plume de Salomon :

Le nom de l’Eternel est une tour forte ; Le juste s’y réfugie, et se trouve en sûreté. Proverbes 18:10

Quoique dans ces passages le mot « fidélité » ne figure pas, la pensée y est très fortement présente, surtout lorsqu’on les compare avec les paroles particulièrement éloquentes et encourageantes du psaume 91 :

Celui qui demeure sous l’abri du Très–Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant.
Je dis à l’Eternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !
Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages.
Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ;

Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Psaume 91:1-4

De nombreux passages bibliques mettent en évidence la sécurité que trouvent ceux qui se confient en Dieu, comme le dit l’Eternel par son prophète :

Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Esaïe 30:15

Lorsque nous parlons de la fidélité de Dieu, nous incluons bien entendu la fidélité de son Fils, notre Seigneur Jésus-Christ.

Le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre!

Celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père.

A lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen! Apocalypse 1:5

Le Seigneur Jésus-Christ nous assure aussi de sa fidèle protection :

Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un. Jean 10:27-30

L’auteur de l’épitre aux Hébreux à beaucoup parlé du ministère d’intercession du Seigneur Jésus-Christ ressuscité et présent pour nous devant le Père.

Christ est fidèle comme Fils sur sa maison; et sa maison, c’est nous, pourvu que nous retenions jusqu’à la fin la ferme confiance et l’espérance dont nous nous glorifions. Hébreux 3:6

Il présente cette fonction du ministère de Christ comme une chose capitale.

Le point capital de ce qui vient d’être dit, c’est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s’est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme. Hébreux 8:1

L’apôtre Jean écrit :

Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le juste.
Il est lui–même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

Alors nous disons avec l’apôtre Paul : Qui peut nous séparer de l’amour du Christ ? Romains 8:35

Louons Dieu pour sa fidélité

Les croyants cités dans la Bible ont abondamment célébré la fidélité de l’Eternel. Il en est fait mention dans une quarantaine de psaumes, avec ces principales citations :

Cantique pour le jour du sabbat. Il est beau de louer l’Eternel, Et de célébrer ton nom, ô Très–Haut ! D’annoncer le matin ta bonté, Et ta fidélité pendant les nuits … Psaume 92:1

Je te louerai au son du luth, je chanterai ta fidélité, mon Dieu, Je te célébrerai avec la harpe, Saint d’Israël ! Psaumes 71:22

Je te louerai parmi les peuples, Seigneur ! Je te chanterai parmi les nations.
Car ta bonté atteint jusqu’aux cieux, Et ta fidélité jusqu’aux nues. Psaume 57:9,10

La fidélité est un attribut de Dieu. Elle fait intégralement partie de sa nature.

Il se présente comme:

l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations. Exode 34:6

Comme le confirment encore de nombreux passages de la Bible, sa fidélité, associée à sa bonté, « dure toujours ».

Elles sont éternelles.

Car l’Eternel est bon ; sa bonté dure toujours, Et sa fidélité de génération en génération. Psaumes 100:5

Car sa bonté pour nous est grande, Et sa fidélité dure à toujours. Louez l’Eternel ! Psaumes 117:2

C’est peut-être parce que nous avons tellement de lacune dans ce domaine que nous ne sommes pas suffisamment conscients de la grande fidélité de Dieu.

Le prophète Jérémie, dans ses moments de profond découragement, trouve son réconfort dans la pensée de la fidélité éternelle de Dieu.

Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce qui me donnera de l’espérance.
Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ;
Elles se renouvellent chaque matin. Oh ! que ta fidélité est grande !
L’Eternel est mon partage, dit mon âme ; C’est pourquoi je veux espérer en lui.
L’Eternel a de la bonté pour qui espère en lui, Pour l’âme qui le cherche. Lamentations de Jérémie 3: 21-25

Nous pouvons douter de la fidélité des autres et même de la notre, mais jamais de celle de Dieu.

Eh quoi ! si quelques–uns n’ont pas cru, leur incrédulité anéantira–t–elle la fidélité de Dieu ? Romains 3:3

Si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui–même. 2 Timothée 2:13

Dieu, un rocher,

Un rocher, environné et souvent battu par les flots impétueux de la mer, ou encore qui s’élève majestueux dans une chaine de montagne, produit le sentiment d’invulnérabilité, d’immuabilité. Une chose que rien ne pourra jamais détruire.

David adressa à l’Eternel les paroles de ce cantique, lorsque l’Eternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit :

L’Eternel est mon rocher, ma forteresse, mon libérateur.
Dieu est mon rocher, où je trouve un abri, Mon bouclier et la force qui me sauve, Ma haute retraite et mon refuge. O mon Sauveur ! tu me garantis de la violence. 2 Samuel 22: 1…

Nous apprécions de trouver quelqu’un en qui nous pouvons avoir une totale confiance à cause de sa fidélité.

Moïse l’homme de Dieu, a rendu à l’Eternel ce témoignage fort :

Cieux ! prêtez l’oreille, et je parlerai ; Terre ! écoute les paroles de ma bouche.
Que mes instructions se répandent comme la pluie, Que ma parole tombe comme la rosée, Comme des ondées sur la verdure, Comme des gouttes d’eau sur l’herbe !
Car je proclamerai le nom de l’Eternel. Rendez gloire à notre Dieu !
Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes ; C’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. Deutéronome 32:1-4

Il est le rocher ses œuvres sont parfaites

Nous avons besoin d’acquérir ou de retrouver la notion biblique de la fidélité de Dieu, celle qui nous le montre toujours présent, attentif et disponible, en faveur de tous ceux qui cherchent en Lui du secours. Mais nous avons aussi certainement besoin de nous humilier en reconnaissant notre manque de zèle à le chercher et à le servir, comme le reprochait Moïse aux enfants de Jacob :

S’ils se sont corrompus, à lui n’est point la faute ; La honte est à ses enfants, Race fausse et perverse.
Est–ce l’Eternel que vous en rendrez responsable, Peuple insensé et dépourvu de sagesse ? N’est–il pas ton père, ton créateur ? N’est–ce pas lui qui t’a formé, et qui t’a affermi ?
Rappelle à ton souvenir les anciens jours, Passe en revue les années, génération par génération, Interroge ton père, et il te l’apprendra, Tes vieillards, et ils te le diront. Deutéronome 32:5-7

Je crois, je suis même certain, qu’il nous faut revenir à la piété ancienne des vrais croyants qui ne se contentaient pas de quelques pratiques religieuses rassurantes, mais dont la foi et la vie dépendaient de la fidélité de Dieu.

Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire ; Le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu. Psaumes 62:7

Sois pour moi un rocher qui me serve d’asile, Où je puisse toujours me retirer ! Tu as résolu de me sauver, Car tu es mon rocher et ma forteresse. Psaumes 71:3

C’est par la foi que Sara elle–même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d’avoir une postérité, parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. Hébreux 11:11

Ceux de la Nouvelle Alliance ont aussi montré une foi inébranlable dans la grâce et le soutien quotidien du Seigneur Jésus, leur maître auquel ils étaient fortement attachés, comme le proclament l’apôtre Pierre et l’apôtre Paul :

Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions–nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu. Jean 6:68

Je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour–là. 2 Timothée 1:12

Si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui–même pour moi. Galates 2:20

Lorsque le psalmiste évoquait la sécurité du Rocher Eternel, il avait à la pensée les montagnes de Judée, où il se réfugiait dans les grottes des rochers lorsque ses ennemis le poursuivaient. Il pouvait aussi conclure que seul l’Eternel était sa réelle protection :

Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours ?
Le secours me vient de l’Eternel, Qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra point que ton pied chancelle ; Celui qui te garde ne sommeillera point. Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël. Psaume 121:3

Ecoutons et recevons l’exhortation du prophète :

A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi.
Confiez–vous en l’Eternel à perpétuité, Car l’Eternel, l’Eternel est le rocher des siècles. Esaïe 26:3,4

Dieu, une tour forte

David, toujours lui, qui avait une si grande confiance en Dieu, s’écrie :

O Dieu ! écoute mes cris, Sois attentif à ma prière !
Du bout de la terre je crie à toi, le cœur abattu ; Conduis–moi sur le rocher que je ne puis atteindre !
Car tu es pour moi un refuge, Une tour forte, en face de l’ennemi. Psaume 61:1

Nous voyons encore çà et là, de ces forteresses impressionnantes par leur hauteur et l’épaisseur de leurs murs, qui devaient apparaître imprenables, mais qui cependant finissaient par être investies par des guerriers intrépides et valeureux.

Jérusalem était entre autres une ville fortifiée où les habitants se réfugiaient lors des attaques des armées ennemies. Jéricho fut aussi une forteresse impressionnante, mais nous savons comment Josué et ses troupes en sont venu à bout, par la foi. Hébreux 11.30

Il existe une forteresse invincible et éternelle dans laquelle nous pouvons aujourd’hui nous réfugier.

Le nom de l’Eternel est une tour forte ; Le juste s’y réfugie, et se trouve en sûreté. Proverbes 18:10

Comme David et les véritables croyants nous pouvons prier :

Je dis à l’Eternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie ! Psaumes 91:2

Car tu es pour moi un refuge, Une tour forte, en face de l’ennemi. Je voudrais séjourner éternellement dans ta tente, Me réfugier à l’abri de tes ailes. Psaumes 61:3

Un bouclier, une cuirasse

Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Psaumes 91:4

La Bible utilise des images très suggestives pour nous encourager à rechercher la protection de Dieu, comme dans ce passage ci-dessus : Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

Un bouclier que l’on place entre soi et l’ennemi qui lance ses flèches ou menace de sa lance. Une cuirasse qui entoure et protège le corps contre les coups de l’adversaire.

Prenez par–dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin.

La foi en Dieu nous place sous sa protection, le faisant intervenir entre nous et notre adversaire. En réalité le bouclier c’est Dieu et notre foi en Lui le fait mouvoir !

Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob, Qui met son espoir en l’Eternel, son Dieu ! Psaumes 146:5

A chaque fois que dans la Bible, il est question d’une personne dont l’Eternel est le Dieu, cela nous invite à considérer la façon dont le Seigneur est intervenu dans sa vie. Nous sommes encouragés par la fidélité dont Dieu a fait preuve en faveur de tous ceux qui ont placé en Lui leur confiance: Abraham, Isaac, Jacob, puis d’autre encore comme Samuel, David, Daniel, etc.

Dieu exprime sa fidélité dans plusieurs domaines, soit en faveur du monde en général, en faisant du bien, en veillant à la stabilité des lois naturelles qui régissent l’univers, d’une manière plus spirituelle par le témoignage de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ dans le monde entier.

Il l’exprime aussi en faveur d’une nation, pour l’accomplissement de ses desseins, d’une manière toute particulière à l’égard d’Israël.

Il la manifeste aussi en faveur de quiconque cherche à le connaître, l’invoque pour être secouru, quelque soit sa nationalité, sa race ou sa religion.

Enfin, Dieu exerce sa fidélité comme un Père en faveur de ses enfants.

En pardonnant nos péchés

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9

En prenant soin de nous, nous guérissant de nos maladies, renouvelant nos forces chaque jour, et pourvoyant à nos besoins jusqu’à la fin de notre vie terrestre.

Mon âme, bénis l’Eternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits !
C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies ;
C’est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde ;
C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, Qui te fait rajeunir comme l’aigle.

En exhaussant nos prières, comme le témoigne David dans un psaume.

En toi se confiaient nos pères ; Ils se confiaient, et tu les délivrais.
Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés ; Ils se confiaient en toi, et ils n’étaient point confus. Psaume 22:4

En nous secourant dans la tentation, nous préservant de la chute et nous délivrant du mal.

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13

En nous affermissant jusqu’à la fin

Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus–Christ.
Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus–Christ notre Seigneur. 1 Corinthiens 1:8,9

Mais aussi en nous corrigeant lorsque nous le méritons. C’est un aspect de la fidélité de Dieu que nous ne réalisons pas suffisamment.

Je sais, ô Eternel ! que tes jugements sont justes ; C’est par fidélité que tu m’as humilié Psaumes 119:75

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. Apocalypse 3:19

Avant d’avoir été humilié, je m’égarais ; Maintenant j’observe ta parole. Psaumes 119:67

Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.
Et vous avez oublié l’exhortation qui vous est adressée comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend ;
Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils.
Supportez le châtiment : c’est comme des fils que Dieu vous traite ; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas ?
Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.
D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons–nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ?
Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Hébreux 12:4-10

D’une manière générale, Dieu est fidèle à toute sa Parole, à toutes les prophéties annoncées, et à toutes les promesses, contenues dans la Bible

Conclusion

Du sein de la détresse j’ai invoqué l’Eternel : L’Eternel m’a exaucé, m’a mis au large.
L’Eternel est pour moi, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ?
L’Eternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis.
Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier à l’homme ;
Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier aux grands. Psaume 118:5-9

Ne vous confiez pas aux grands, Aux fils de l’homme, qui ne peuvent sauver.
Leur souffle s’en va, ils rentrent dans la terre, Et ce même jour leurs desseins périssent.
Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob, Qui met son espoir en l’Eternel, son Dieu !
Il a fait les cieux et la terre, La mer et tout ce qui s’y trouve. Il garde la fidélité à toujours. Psaume 146:3-6

La fidélité de Dieu est un encouragement et un stimulant pour les croyants, chez qui Dieu cherche une fidélité réciproque, c’est à dire une foi persévérante envers lui et une conduite constante et loyale en toutes circonstances.

Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus–Christ.
Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus–Christ notre Seigneur. 1 Corinthiens 1:8,9

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :