Ne panique pas – David Wilkerson

Il connaît tes pensées paniquées.jpg

Ne panique pas

Par David Wilkerson

(1931-2011)

Le 22.08. 2018

Le Seigneur est très patient envers Ses enfants. En fait, Il nous invite même : “Plaidez votre cause” (Esaïe 41:21), ce qui montre qu’il est normal d’avoir des moments où nous nous questionnons. Nous pouvons recevoir des nouvelles soudaines et terribles – la mort d’un être aimé, le divorce d’un fils ou d’une fille, l’infidélité du conjoint. Dans de tels moments, Dieu envoie le Saint-Esprit pour nous apporter du réconfort, soulager notre peine et affermir notre cœur. Notre Seigneur ressent chaque soubresaut de souffrance, de peur et de panique qui nous frappe.

Dieu voit chaque détail de ton épreuve et Il voit tous les problèmes de la vie qui te pressent. Ceux qui prient et s’attendent à Lui avec une foi tranquille ne sont jamais réellement en danger. Bien plus, Il connaît tes pensées paniquées et, pourtant, Son commandement reste vrai : “Ne panique pas et n’essaye pas d’aller plus vite que Moi. Tu ne dois rien faire d’autre que prier – et t’appuyer sur Moi. J’honore ceux qui placent leur confiance en moi.”

Souviens-toi de ces mots que Dieu a donné à Son Eglise : “Or sans la foi il est impossible de lui être agréable” (Hébreux 11:6). “En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, Répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge” (Psaumes 62:8). “Vous qui craignez l’Éternel, confiez-vous en l’Éternel ! Il est leur secours et leur bouclier” (Psaumes 115:11). “Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers” (Proverbes 3:5-6).

L’incrédulité est mortelle, et ses conséquences tragiques. Nous nous retrouvons face à des conséquences difficiles si nous essayons de nous sortir nous-mêmes de nos épreuves plutôt que de nous confier en Dieu. Jésus est venu pour briser nos chaînes du légalisme et nous délivrer de nos entraves. Mais d’abord, nous devons admettre nos péchés. Quand nous confessons notre incrédulité et que nous remettons notre futur, notre liberté et notre délivrance pleinement entre les mains de Jésus, Il arrive au bon moment ! Notre part, c’est de ne rien faire – si ce n’est de Lui faire confiance !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse