Pouvons nous être avec Christ tout en étant séparé de son corps? – David Wilkerson

1 Corinthiens 12.27.jpg

Pouvons nous être avec Christ

tout en étant séparé de son corps?

Par David Wilkerson

(1931-2011)

Le 3.10. 2018

L’apôtre Paul nous instruit : “Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part” (1 Corinthiens 12:27). Dans un autre passage, il dit de façon plus spécifique : “Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps… ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ” (12:12).

Paul nous dit, en substance : “Regarde ton propre corps. Tu as des mains, des pieds, des yeux, des oreilles. Tu n’es pas juste un cerveau, séparé des autres membres.” C’est la même chose avec Christ. Il n’est pas simplement une tête. Il a un corps et nous formons Ses membres. Nous sommes connectés à Jésus, notre tête, mais nous sommes aussi connectés les uns aux autres.

Paul insiste en disant : “Le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion au corps de Christ ? Puisqu’il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous à un même pain” (1 Corinthiens 10:16-17). Pour dire les choses simplement, nous sommes tous nourris par la même nourriture : Christ, la manne venue du Ciel. “car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde” (6:33).

Certains chrétiens ne désirent pas être connectés aux autres membres du corps. Ils communient avec Jésus mais s’isolent délibérément des autres croyants. Mais un corps ne peut pas se résumer à un seul membre et le corps de Christ ne se résume pas à une tête. Nous ne pouvons tout simplement pas être un avec Christ sans être un avec Son corps.

Les croyants sont liés ensemble non seulement par le besoin de Jésus, mais par le besoin qu’ils ont les uns des autres. Paul déclare : “L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : Je n’ai pas besoin de vous” (1 Corinthiens 12:21).

Notre tête dit que nous sommes tous importants, même nécessaires, au fonctionnement de Son corps. C’est tout particulièrement vrai des membres qui sont blessés et qui souffrent. Le Seigneur Lui-même dit : “J’ai besoin de toi. Tu es un membre vital de Mon corps et tu es absolument nécessaire à son fonctionnement.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :