Messages écrits

Chasser l’incrédulité – David Wilkerson

Romains 10.17.jpg

Chasser l’incrédulité
Par David Wilkerson

(1931-2011)

Le 11.12. 2018

Nous vivons une époque qui voit la plus grande révélation de l’évangile de toute l’Histoire. Il y a davantage de prédicateurs, de livres, de médias que dans tout le reste de l’Histoire. Pourtant, il n’y a jamais eu plus de détresse, d’affliction et de confusion parmi le peuple de Dieu. Les pasteurs d’aujourd’hui destinent leurs messages à relever les gens et à les aider à gérer leur désespoir. Ils prêchent sur l’amour et la patience de Dieu, nous rappelant qu’Il comprend nos temps de découragement. Il nous est dit : “Tenez bon. Soyez encouragés. Même Jésus a eu l’impression d’être abandonné par Son Père.”

Il n’y a rien de faux là-dedans. Mais il y a tout de même une raison pour laquelle nous voyons si peu de victoire et de délivrance : c’est l’incrédulité. Le fait est que Dieu parle avec clarté dans ces derniers temps : “Je vous ai déjà donné ma Parole. Elle est achevée – alors maintenant, tiens ferme grâce à elle.”

Certains disent que nous expérimentons une famine de Parole de Dieu, mais la vérité c’est que nous expérimentons une famine d’écoute de la Parole de Dieu et d’obéissance. Pourquoi ? Parce que la foi ne peut pas nous être donnée par la logique ni la raison. Paul a clairement déclaré : “Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ” (Romains 10:17). Le seul moyen pour que la vraie foi puisse se lever dans le cœur d’un croyant, c’est l’écoute de la Parole de Dieu – c’est-à-dire la croire, lui faire confiance et agir en conséquence.

Es-tu découragé ? Le Seigneur dit : “Je te donne Ma Parole.”
* “Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable !… tu me garantis de la détresse, Tu m’entoures de chants de délivrance. Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi” (Psaumes 32:6-8).
* “Voici, l’œil de l’Éternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté” (Psaumes 33:18).
* “Quand un malheureux crie, l’Éternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses” (Psaumes 34:6).

En seulement trois psaumes, nous recevons suffisamment de la Parole de Dieu pour chasser toute incrédulité. Je te presse maintenant de l’écouter, de lui faire confiance et de lui obéir. Et, finalement, de te reposer sur elle.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse