Messages écrits

Le coeur d’un berger. Par Gary Wilkerson

 

Pendant la plus grande partie de ma vie, j’ai eu une vision plutôt déformée des bergers. Quand j’entendais les histoires de la Bible à propos du berger David, je me l’imaginais assis sur un rocher, en train de jouer de la harpe tout en regardant les moutons qui paissaient tranquillement autour de lui. Mais ma vision des bergers a complètement changé quand j’ai pu les observer par moi-même en Roumanie il y a quelques années. Ces hommes travaillaient dur pour trouver constamment de nouveaux endroits avec de l’herbe à manger et de l’eau à boire. Ils se levaient tôt le matin, conduisaient les moutons et pourvoyaient à leurs besoins, rentraient après toute une journée passée à marcher, travaillant souvent au minimum quatorze heures par jour.

Psaume 23.1-4

David est un parfait exemple de berger-guerrier – un berger qui pouvait se battre, prendre soin de ses moutons et chanter en même temps. Le cœur d’un berger n’est pas égoïste. Il accepte de donner sa propre vie pour ses brebis. Le cœur du berger est protecteur et capable de sacrifices. Souvent, des prédateurs menaçaient le troupeau et le berger devait être constamment sur ses gardes.

Quand David a voulu combattre le géant Goliath, il a dit à Saül : “Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule” (1 Samuel 17.34-35).

Ce n’était pas un berger qui faisait de longues siestes au soleil, qui grattait sa harpe et prenait du bon temps. Non, il était en alerte et prêt à se battre. Et David était un guerrier incroyable. Il est allé de victoire en victoire avec un cœur chantant.

Dieu ne fait pas seulement de nous des guerriers, Il fait aussi de nous des adorateurs. Il nous amène à chanter, peu importe ce que l’ennemi nous envoie. David chantait quand les lions sont venus et quand les ours l’ont menacé, parce qu’il savait comment s’encourager dans le Seigneur. Il chantait : “L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il restaure mon âme” (Psaumes 23.1,3).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele