Non classés

Témoignage de Marie Hélène .

 

lamentations 3.22-25

 

Témoignage donné en 2012

Je suis chrétienne, j’ai 4 enfants :trois garçons et une fille que j’aime beaucoup.Yann mon fils ainé est né en Janvier 1985 et demeure actuellement à la maison en attendant de trouver un appartement, ayant une formation bac pro dans l ‘électroménager il rend service quand on lui demande ,Jonathan,mon second fils est né en Octobre 1991,il souffre d’ autisme avec un retard intellectuel et a souffert d’hyperactivité, malgré cet handicap il est plein d’amour, de gentillesse,il sait lire écrire compter,utiliser l’ordinateur,il aime la louange,Emmanuelle ma fille est née en Décembre 1992,actuellement elle est lycéenne et passera son BAC S en Juin 2011. Jérémy non dernier fils est né en Juillet 2004,c’est un bel enfant et a déjà de bonnes capacités,il est beaucoup aimé .

Je connais la présence du Seigneur depuis mes 10 ans,cela a commencé lorsque j’ai appris que j’étais de la DDASS,c’était à l’école à la rentrée des classes,lors de l’appel,des enfants ont dit au maître d’école: « comment se fait il que tu t’appelles V. alors que tes parents s’appellent C.? »Le maitre d’école à alors dit devant tout les élèves c’est parce qu’elle est de la DDASS, je ne le savais pas ,tout s’était écroulé autour de moi, et c’est dans la cour de récréation le matin même que j’ai levé les yeux vers le ciel et ai dit « : Heureusement il y a Dieu » Dés ce jour ,je me suis attachée à Dieu , je me confiais en Lui, lui disais tout ,je l’apellais  » mon tendre père »,Jesus « mon frère bien aimé » et le Saint-Esprit  » mon meilleur ami », pourtant personne ne m’avait parlé de Dieu (mais je n’en suis pas totalement sûre car j’ai perdu la mémoire de mes 10 premières années à cause du choc émotionnel que cela m’a donné, et le frère de ma mère adoptive qui pour moi était ma mère,était prêtre) ,je ne connaissais pas la Bible ni les églises évangéliques, j’ai connu les moqueries,la  » persécution quotidienne » des autres élèves durant plusieurs années (5ans) ,et du maitre d’école (2 ans).la risée était quotidienne,même lorsque j’allais au centre aéré durant les vacances,je prenais pour les bêtises des autres élèves,je me faisais traiter d’orpheline,l’on m’insultait,l’on se moquait de mon nom le transformait,de mon prénom,l’on se moquait de mes vêtements,de ma coiffure et je n’en parlais à personne,je n’en ai parlé à mes parents qu’à l’âge de 28 ans lorsque je me suis convertie au Seigneur Jesus-Christ.

Vers mes 16 ans, suite au déçés de mon frère adoptif Daniel avec qui j’étais proche et que j’aimais plus qu’un frère ,mon regard s’est posé sur une tombe israélite qui se trouvait en face de la sienne, le défunt s’apellait Isaac Zilberstein, le Seigneur m’a touché au plus profond de mon coeur,j’ai ressenti une grande compassion et un grand amour pour le peuple juif,de cet amour qui bouleverse le coeur au plus profond , et lorsque je lisais ou regardais des films, reportages sur la Shoah, la guerre 1939-1945 contre les juifs,mon coeur était bouleversé, comment pouvait-on faire de telles choses? j’aime ce peuple et de tout coeur je souhaite que le salut en Jesus le touche, qu’il reconnaisse et révère Son Messie, le Oint de D.ieu. je suis heureuse pour mes frères et soeurs qui ont franchi le pas qui ont reconnu et qui aime leur Messie, notre Seigneur et sauveur Jesus Christ Yeshoua Hamachia.

J’ai cherché le Seigneur, et vers mes 12 ans j ‘ai été au cathéscisme et allais à l’église catholique le Dimanche,car j’avais parlé de Dieu à mes parents,il m’avaient interdit d’aller à l’église apostolique qui se trouvait à côté ,,car pour eux c’était une secte, j’avais pour ami un prêtre l’Abbé Bernard Millaud,cadeau du Seigneur pour moi,qui me soutenait me consolait de mes souffrances,l’on parlait de Dieu, un jour il m’avait même donné une Bible,c’est alors que je me confiais en Dieu et reçu le don des chants en langues vers mes 16 ans le Saint Esprit m’avait saisi chez moi,dans ma chambre, je chantais, je dansais pour mon Seigneur je l’adorais de tout mon coeur, je me prosternais devant Lui,il était tout pour moi, je passais des heures le soir à lui parler, assise dans mon lit, mon coeur bouillonnait pour lui et un jour un parfum merveilleux a embaumé ma chambre,j’étais en adoration devant le Seigneur pour sa mort sur la croix,je n’ai jamais oublié ce parfum si doux si délicieux ,un peu comme la rose le lilas et je l’adorais encore plus,(en écrivant cela mon coeur est bouleversé et des larmes coulent ),à cette époque pourtant je ne connaissais pas les églises évangéliques,protestantes,et mes parents ne souhaitaient pas que j’y aille, à cette époque je n’avais pas pleinement conscience que j’étais dans le vrai.

Plus tard ce fut un autre prêtre qui officiait à la messe le Dimanche, mais il parlait de politique je ne suis plus retournée à l’église, mais j’avais toujours faim et soif du Seigneur et l’ennemi en a profité pour me détourner et m’amener à pécher (pardon Seigneur pour tout le mal que je t’ai fait dans mes temps d’errances,d’ignorance,comme j’aurais voulu ne jamais te faire souffrir toi qui est si merveilleux,si admirable),l’ennemi m’a détournée vers les sciences occultes,alors que je cherchais à connaitre davantage le Seigneur ,je ne savais pas que cela provenait de l’ennemi, j’étais étonnée que les rares voyants que j’avais vu ne me parlaient jamais de mon amour pour Dieu et de ma recherche constante de Dieu,je ne savais pas que ces choses étaient en abomination devant Dieu et porteuses de malédictions familiales,( lisez Deutéronome 18 verset 10 à 14 c’est très important),

Vers mes 15 ans, le Seigneur avait touché aussi mon coeur pour les gitans,les gens du voyage de la même manière qu’il avait touché mon coeur pour les juifs ,alors que je cherchais Dieu et voulais rencontrer des gitans dans leur campement, afin qu’ils me parlent de Dieu,l’une d’elle qui était foraine,m’avait parlé de gens qui parlaient sans cesse de Dieu mais elle m’avait dit à la fin n’y allez pas,j’avais 16 ans et demi,mais j’étais tellement affamée que j’y suis allée,malheureusement pour moi car en fait c’était plutôt du nouvel age,mélange de religions orientales,tantrisme ,méditation,occultisme magie blanche, sexualité,j’ai été subjuguée,j’ai été naïve ,cela duré 4 ans,dés le début j’ai été attaquée spirituellement, dans ma santé,ma vie alors a été un échec, ce n’est pas dans ces voies que l’on trouve le Seigneur ni le bonheur,ni la liberté,c’est un piège pour vous perdre ,dés lors j’avais perdu les dons que j’avais reçu,la communion que j’avais avec le Seigneur,je ne croyais plus la Bible et voyais Jesus tout petit .

Mais le Seigneur dans sa grande bonté m’a ramenée à Lui fin 1986,j’ai été convaincue en lisant un livre qu’un frère chrétien( membre de cette famille mais qui ne la suivait pas dans leurs croyances) qui s’appelle Pierrot T. m’avait prêté (sois béni Pierrot pour cela dans ta marche avec Jesus) Afin que les chaines tombent de Sergine Snanouj, pourtant il m’avait parlé du Seigneur,j’avais refusé d’y croire,alors il m’avait prêté ce livre,Gloire à Dieu, en le lisant j’ai été convaincue de péchés,j’ai confessé mes péchés à Dieu dans la repentance,j’ai jeté tous mes livres ,même j’en ai brulé,jeté boule de cristal etc… j’ai mis ma vie en règle puis j’ai fréquenté L’église évangélique de pentecôte de ma ville ,j’ai pris mon baptême convaicue par le Seigneur,je dirais plutôt poussée pressée par le Saint Esprit et la joie et les dons étaient revenus ainsi qu’un feu dévorant,je chantais en langues de tout mon coeur,j’étais très assidue aux réunions trouvant qu’il n’y en avait pas assez ,j’avais une faim,une soif,je me sentais conduite vers la délivrance,le combat spirituel,l’intercession ,l’entraide ,mais il n’y avait pas cela dans l’église,j’ai connu des frères et soeurs qui m’ont emmené à une convention chrétienne à Toulouse et suis passée par une délivrance,cela s’était passé facilement,mais comme j’avais dit que j’avais parlé en langues dans mon enfance qu’il datait d’avant mon entrée à l’église évangélique l’on m’avait interdit de parler en langues et cela m’avais bloquée car déjà je combattais en langues et en français ,je priais j’intercédais,j’avais des paroles prophétiques .Combien est véritable la parole du Seigneur: Faute de connaissance mon peuple périt. Osée 4 v 6

J’ai eu des échecs conjugaux, j’ai connu la violence conjugale et j’ai du me séparer car trompée, violentée, menacée de mort , par 2 fois il a tenté de me tuer et j’ai élevé seule mes trois enfants durant 9 ans (à cette époque nous n’étions pas mariés,nous devions le faire,je ne connaissais pas les enseignements sur le mariage la famille selon la Bible qui est tellement limpide à ce sujet ,je vous la recommande et j’invite vraiment les églises,les pasteurs,les anciens à parler des fiançailles, du mariage pendants les réunions le Dimanche aux réunions de semaine, réunions de jeunes , pas seulement durant les réunions prénuptiales,c’est tellement important car le monde est opposé à Dieu et pousse au péché de plus en plus).

Puis je me suis mariée en 2004 avec un frère chrétien qui était un ami pour moi,nous étions amis depuis plusieurs années,nous nous entendions bien, une première fois en 1997 ,il m’avait demandé en mariage j’avais refusé puis les sentiments sont venus,il y a eu des combats pour arriver jusqu’au mariage en 2003 ,nous avons un enfant ensembles ,à la suite de gros problèmes familiaux il y a eu divorce en 2008,depuis je vis seule avec mes 4 enfants,et un seul désir vis à vis de ma famille,la restauration, j’ai été convaincue par le Seigneur un mois après la prononciation du divorce,je suis passée par la conviction de péché, la repentance,j’ai crié à Dieu ,j’ai pardonné les erreurs et demandé pardon à mon mari,je lui ai expliqué ce qui s’était passé,demandé la réconciliation,le remariage ,nous nous sommes réconciliés ,amicalement pour le moment, sans vivre ensembles,sans rapports intimes par obéissance à la Parole de Dieu, car il ne souhaite pas se remarier,cela est dur,mais je compte sur le Seigneur pour la restauration de notre mariage,pour moi il demeure mon mari devant Dieu,même si devant la justice humaine nous sommes divorcés,le Seigneur m’aide à demeurer fidèle et lorsque l’épreuve est trop dure il me réconforte dans la prière et me relève.

Malgré cela, toujours je me confie en Lui, j’aurais voulu ne pas avoir connu ces périodes difficiles , être la femme d’un seul homme, en fait, quand j’étais enfant, je ne voulais pas me marier,ne pas avoir d’enfant ,être nonne, consacrée à Dieu, (gloire à Dieu l’on peut être consacrée à Dieu sans être nonne ,mais je ne le savais pas à l’époque!) mais l’ennemi connait les plans de Dieu et profite de l’ignorance de ses enfants pour tenter de déjouer les plans de Dieu, mais Gloire soit rendue à Dieu car Ses plans s’accomplissent toujours.
Durant ces périodes d’épreuves je ne mettais pas la faute sur Dieu, non, mon coeur l’aimait et l’aime toujours pour ce qu’Il est, je ne me range pas du côté de ceux et celles qui accusent Dieu, je me range du côté de ceux qui l’aiment qui le servent et le révèrent , de ceux pour qui le Seigneur est tout.De ceux qui se consacrent de tout leur coeur à Lui.

Depuis ma conversion,j’ai rencontré des frères et soeurs gitans tziganes manouches…et je suis heureuse lorsqu’ils rencontrent Dieu et le servent,leurs prières sont émouvantes car c’est avec leur coeur qu’ils parlent,je suis déjà allée à des réunions de Vie et lumière,je discutais aussi avec eux et fraternisais .

En 2000 je fréquente une église africaine ,La Mission Evangélique Source de Vie,j’aime les louanges africaines qui glorifient Dieu,j’aime l’enseignement ainsi que la  ion de l’église: Un asile sur les hauteurs afin de venir en aide aux démunis aux blessés de la vie.le pasteur en est E. L. son épouse Chantal sert le Seigneur notamment dans la louange,l’intercession,l’entraide,ils sont originaires de la Côte d’Ivoire,ils sont engagés dans le Seigneur le servant ,il y a plusieurs serviteurs et servantes de Dieu qui lui sont ainsi consacrés dans l’église et les entendre l’adorer, le révérer me remplie de joie,il y a aussi S. C. qui est évangéliste. Plusieurs frères et soeurs sont impliqués dans le diaconat,et en Juin 2011 je suis diaconesse avec d’autres soeurs bien aimées et notre frère Z. qui est ancien depuis cette date ,il conduit aussi la louange lors des cultes ,dans la louange le Seigneur se manifeste, combien est merveilleuse la Présence de Dieu,c’est Dieu qui y est adoré,qui est élevé,oh que chacun(e) puissent vraiment y être consacré dans sa vie de tous les jours.

J’aime et je chérie la douce présence de Dieu par Son Esprit , je le révère, je joue aussi du tambourin lors des louanges,je loue aussi le Seigneur avec du synthé chez moi, je ne connais pas le solfège et je joue d’oreille ,j’ai le désir aussi de le louer au travers du djembé . J’aime quand le Seigneur se manifeste, mon coeur s’incline et se prosterne devant Lui.

J’ai reçu un appel du Seigneur dans ma vie , et il m’appelle à recevoir, garder et donner l’onction de Son Esprit, à habiter en moi, c’est aussi mon plus cher désir que Christ vive en moi et agisse comme Il veut,qu’il soit le Roi de ma vie et qu’il se serve de moi dans tout ce qu’Il désire,de même pour tous ceux et celles qu’Il a appellé dans son grand amour.

Je veux être remplie de son amour de son ardente compassion pour les âmes , être animée de son ardente intercession en faveur de sa création dont nous faisons partie, avoir la compassion des âmes.

Je suis dans la joie lorsque je vois ou reconnais l’un de ses enfants qui le chérissent, oui Il en est digne, approchez vous de Dieu vous qui ne le connaissez pas, laissez de côté vos préjugés, et vous verrez alors Sa douce présence vous envahir, vous comprendrez alors qu’Il est vivant, et qu’Il est réellement ce qu’Il dit qu’Il est, Il s’approchera de vous, oh aujourd’hui si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre coeur, le Jesus que je vous présente n’est pas un Jesus de fable, mais le Dieu vivant et vrai qui se soucie de chacun de nous, laissez le se manifester à vous.
Je ne suis pas la seule qui témoigne ainsi de Lui, beaucoup à travers le monde ont expérimenté la véracité des Saintes Ecritures et la science peu à peu prouve son existence.
J’ai un grand amour pour mon Seigneur je l’aime de tout mon coeur et je veux l’adorer, l’honorer parler de Lui ,c’est pourquoi je le fais au travers de ce site : En Jesus Christ 

Le Seigneur me pousse à aimer mon prochain, à ressentir ce qui se passe dans leur coeur, à avoir compassion, Il m’a accordé la grâce d’être sensible à mon prochain, oh qu’Il soit béni pour tant de bonté.

J’ai été en Israel  en 2013 sur les pas de Jesus,j’ai aimé ce voyage, nous avons visité les principaux sites ou Jesus avait été, Bethleem,Nazareth, Cana,au Jourdain(je m’étais aussi  de nouveau consacrée au Seigneur en prenant le baptême dans le Jourdain avec d’autres frères et soeurs) , le lac de Galilée ou nous avons été en bateau , Caphernaum, le Kotel,Gethsemané. Golgotha,la Tombe .

J’ai été touchée par le Seigneur lors de ma visite à sa tombe au jardin Garden Tomb, je m’étais agenouillée et avait demandé pardon pour mes péchés, et j’ai senti sa main bénie se poser sur moi,j’ai su à ce moment que Jesus était vraiment le Messie ,Le Seigneur ,à Lui soit toute la Gloire.

Depuis Février 2014 , je suis membre d’une église ADD près de Rouen, j’aime les prédications, la Parole de Dieu est précieuse , les louanges ,ce que j’aime aussi dans cette église ,c’est ce désir de se conformer à la Parole de Dieu ,l’intégrité  ; oui  le Seigneur compte pour moi, je l’aime toujours, il est tellement précieux, si merveilleux, oui  Le connaître  donne une joie dans le coeur, malgrès les épreuves les difficultés.

Quand à mon mari ,10 ans après ce divorce que je regrette toujours, il ne veut pas se remarier , alors on reste amis, car l’obéissance compte pour moi, Le Seigneur étant mon premier amour et ma raison d’être ,et le Seigneur dans Sa grande bonté permet  malgré tout, que nous ayons comme une vie de  famille . Mon ainé est parti vers le sud de la France,ma fille est devenue prof des écoles en 2018 et a quitté aussi le toit familial.Jonathan et Jérémy sont encore avec moi à la maison.

Que le Seigneur bénisse chacun chacune abondamment, et se révèle toujours plus à nos coeurs, que ses plans et ses projets trouvent leur plein accomplissement dans vos vies. Soyez abondamment bénie(e)s.

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Messages écrits

Aujourd’hui, c’est le jour de la moisson. Par David Wilkerson (1931-2011)

 

Le 11.01.2019

“Alors [Jésus] dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson” (Matthieu 9:37-38).

Jésus déclare : “les champs sont prêts et la moisson abondante. Il est temps de commencer à moissonner.” En ce moment même, la grande moisson spirituelle finale commence. Cette moisson va durer jusqu’au retour de Christ.

matthieu 9.37-38

Qu’a vu Jésus à Son époque ? A-t-Il vu un réveil spirituel en Israël ? Y avait-il un réveil dans les synagogues ? Est-ce que les sacrificateurs étaient en train de revenir à Dieu ? Les évangiles ne révèlent que très peu de preuves d’un mouvement spirituel vers Dieu. Ils montrent même plutôt le contraire. Pourtant, à ce moment précis, Christ a déclaré que les champs étaient mûrs.

Penses-tu que les paroles de Jésus concernant une moisson mûre s’appliquent aujourd’hui ? Est-ce que les nations se repentent ? Est-ce que notre société est touchée ? Est-ce que l’on perçois un désir de sainteté dans notre génération ?

A quelques exceptions près, de telles choses n’ont pas lieu. Quand les disciples de Jésus ont voulu savoir à quoi l’on pourrait reconnaître les derniers temps, Il a répondu en parlant de famines, de tremblements de Terre, de tribulations, de nations divisées, de faux prophètes. “Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur” (Luc 21:25-26). Pour résumer, Jésus décrit ici la génération la plus angoissée, déprimée et stressée de tous les temps.

Au milieu de tous ces bouleversements et tumultes, Jésus dit à Son Eglise : “Les peuples sont prêts à entendre. C’est maintenant le temps de croire à une moisson.” Christ est le Seigneur de la moisson et s’Il déclare que la moisson est prête, nous devons le croire. Peu importe à quel point cette génération devient mauvaise, à quel point Satan semble être devenu puissant, notre Seigneur nous dit : “Tourne tes yeux vers la moisson !”

Jésus cherche des ouvriers qui sont passés par le feu, qui ont été forgés, un peuple qui se lèvera devant le monde pour proclamer : “Dieu est avec moi ! J’ai été rendu plus que vainqueur grâce à Christ qui vit en moi. Je suis la preuve vivante que Jésus est suffisant pour tout.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse