Messages écrits

Sur quoi bâtissons-nous notre vie? Par Gary Wilkerson.

 

Le 21.01. 2019

“Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie, et toute médisance, désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon. Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. Car il est dit dans l’Écriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse ; et celui qui croit en elle ne sera pas confus” (1 Pierre 2:1-6).

1 pierre 2.1-3

Inspiré par le Saint-Esprit, Pierre appelle Jésus “pierre vivante”, une image qui peut être une révélation de grande valeur dans notre cœur si nous la saisissons réellement. Christ est une pierre – ferme et inamovible – immuable dans toutes ses voies ! Et Pierre souligne qu’Il est une pierre vivante– un Esprit qui donne la vie, qui aime chacun de nous d’une façon absolue et passionnée.

Dans la culture d’aujourd’hui, les gens rejettent la pierre et ils ne le réalisent même pas. La pierre sur laquelle ils construisent leur vie est constituée de leurs propres désirs, de leurs propres rêves et aspirations. Ils choisissent l’endroit où ils placent la pierre, mais Jésus nous demande de Le suivre, de Lui soumettre nos plans. Il t’a taillé, t’a extrait de Sa propre carrière et t’appelle à faire partie de la maison spirituelle que Dieu est en train de construire.

Nous sommes appelés à être un corps, à nous aimer profondément les uns les autres, et c’est pour cette raison que Pierre commence ce chapitre en disant : “Rejeter toute malice et toute ruse envers les autres, la dissimulation, l’envie, et toute médisance. Ces choses sont du bois, du foin, du chaume.”

Quand tu offres ta vie à Jésus et que tu construis sur Son fondement, tu deviens partie intégrante d’une maison spirituelle, sainte, pure et brûlante pour Dieu.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Revêtu d’humilité. Par Gary Wilkerson

Le 14.01.2019

“Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles” (1 Pierre 5:5).

Comme ce serait merveilleux si tous les croyants marchaient avec h1 Pierre 5.5.jpgumilité ! Comme l’Eglise serait attirante aux yeux d’un monde perdu, blessé, brisé et comme elle serait une source de guérison pour ceux qui ont été blessés dans la maison de Dieu. Plus encore, comme il serait merveilleux et glorieux pour notre Père de voir Son Eglise revêtir les vêtements de l’humilité.

Certains pensent qu’être humble signifie ne pas offenser les autres, alors qu’en réalité, cela fait plus plaisir aux hommes que cela ne fait plaisir à Dieu. Le monde méprise peut-être l’humilité mais, comme nous le voyons dans ce passage, Dieu exalte ceux qui marchent humblement. Il n’est pas toujours facile de marcher dans l’humilité. En fait, c’est impossible sans la grâce que Dieu promet.

L’humilité est nécessaire pour obtenir le déversement des bénédictions de Dieu. Le contraire de l’humilité, c’est une attitude dominatrice, une personne qui est toujours en train d’ordonner, qui exerce toujours de l’autorité sans aucune forme de miséricorde ni de grâce. Pierre dit que nous devons nous revêtir d’humilité. J’ai toujours pensé que l’humilité impliquait davantage de se dévêtir de certaines choses, d’enlever, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. Mais Pierre dit que l’humilité, c’est se revêtir de certaines choses.

Une des façons de grandir dans l’humilité, c’est de placer entièrement sa confiance en Dieu : “déchargez-vous sur lui de tous vos soucis” (5:7). Il est impossible de nous décharger de nos soucis sur Lui sans savoir au préalable qu’Il est tout puissant. On ne confierait pas ses soucis à Dieu si on pensait qu’Il allait nous laisser tomber ou nous décevoir.

L’humilité nous libère de l’arrogance de dire : “Je peux prendre soin de moi-même” et nous rend capable de nous confier en la main puissante de Dieu. Cela nous amène dans un lieu de paix, fondé et établi en Lui. Décide aujourd’hui de grandir dans l’humilité en permettant à Dieu d’organiser les événements de ta vie. Humilie-toi devant Lui et, le moment venu, Il t’élèvera (voir 1 Pierre 5:6).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Le coeur d’un berger. Par Gary Wilkerson

 

Le 7.01. 2019

Pendant la plus grande partie de ma vie, j’ai eu une vision plutôt déformée des bergers. Quand j’entendais les histoires de la Bible à propos du berger David, je me l’imaginais assis sur un rocher, en train de jouer de la harpe tout en regardant les moutons qui paissaient tranquillement autour de lui. Mais ma vision des bergers a complètement changé quand j’ai pu les observer par moi-même en Roumanie il y a quelques années. Ces hommes travaillaient dur pour trouver constamment de nouveaux endroits avec de l’herbe à manger et de l’eau à boire. Ils se levaient tôt le matin, conduisaient les moutons et pourvoyaient à leurs besoins, rentraient après toute une journée passée à marcher, travaillant souvent au minimum quatorze heures par jour.

Psaume 23.1-4

David est un parfait exemple de berger-guerrier – un berger qui pouvait se battre, prendre soin de ses moutons et chanter en même temps. Le cœur d’un berger n’est pas égoïste. Il accepte de donner sa propre vie pour ses brebis. Le cœur du berger est protecteur et capable de sacrifices. Souvent, des prédateurs menaçaient le troupeau et le berger devait être constamment sur ses gardes.

Quand David a voulu combattre le géant Goliath, il a dit à Saül : “Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule” (1 Samuel 17 : 34-35).

Ce n’était pas un berger qui faisait de longues siestes au soleil, qui grattait sa harpe et prenait du bon temps. Non, il était en alerte et prêt à se battre. Et David était un guerrier incroyable. Il est allé de victoire en victoire avec un cœur chantant.

Dieu ne fait pas seulement de nous des guerriers, Il fait aussi de nous des adorateurs. Il nous amène à chanter, peu importe ce que l’ennemi nous envoie. David chantait quand les lions sont venus et quand les ours l’ont menacé, parce qu’il savait comment s’encourager dans le Seigneur. Il chantait : “L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il restaure mon âme” (Psaumes 23:1,3).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Messages écrits

Ton épreuve n’est pas plus grande que la grâce de Dieu par Gary Wilkerson

 

Le 31.12. 2018

Nous ne pouvons pas comprendre l’évangile à moins de connaître la glorieuse nature de notre Dieu merveilleux. “et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez” (Ephésiens 1:18).

L’évangile ne commence pas avec la compréhension que tu es un pécheur, ni en réalisant que Dieu a un plan merveilleux pour ta vie. Il commence avec la compréhension de la grâce de notre Père glorieux.

considère l'infinie grandeur de dieu

Être dans la présence du Seigneur illumine notre compréhension et pourtant nos cœurs sont brisés devant notre Dieu puissant et impressionnant.

Paul dit ici : “je veux que vos yeux soient ouverts à la réalité du caractère de ce Dieu magnifique que nous servons.

 

Il n’est ni petit, ni insignifiant. Il est le vrai, le seul Dieu, et Il veut que nous ayons les yeux ouverts à la révélation de Sa nature.”

Moïse avait faim et soif de savoir qui était Dieu – de savoir à quoi ressemblait Sa nature et son caractère – et il a crié : “Fais-moi voir ta gloire !” (Exode 33:18). Mais Moïse était incapable de voir la face de Dieu parce qu’Il était trop glorieux. Dieu est donc venu à lui dans une simple révélation : “Et l’Éternel passa devant lui, et s’écria : L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché” (34:6-7).

Prie pour que Dieu ouvre tes yeux et pour que tu puisses savoir “quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance” (Éphésiens 1:18-19).

Considère l’infinie grandeur de Dieu. Ne pense jamais que ton problème est plus grand que la capacité de Dieu à le résoudre. Ne pense pas que ta lutte contre la chair est plus grande que sa puissance qui peut t’amener à la victoire. Quand tu reconnais Sa grandeur, apporte-Lui ta reconnaissance et magnifie le nom du Seigneur pour tout ce qu’Il a fait pour toi, à cause de Sa grâce merveilleuse.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Messages écrits

Je veux connaître leur Dieu par Gary Wilkerson

Le 24.12.2018

“Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix” (Ésaïe 9:6).

Quand la prophétie concernant la naissance de Christ s’est accomplie, le roi Hérode, dirigeant d’Israël, s’est senti menacé, comme tous les habitants de Jérusalem (Matthieu 2:1-3). Apparemment, ils se satisfaisaient de leur religion morte et vide et ne voulaient pas que quelqu’un vienne ébranler le statu quo.

Ésaïe 9.6

C’est pareil aujourd’hui. L’animosité croissante envers Noël se traduit de différentes manières : les écoles ne font plus de reconstitutions de Noël, les crèches sont bannies des lieux publics, les commerçants accueillent leur client avec des “Joyeuses fêtes” plutôt que des “Joyeux Noël”, pour ne citer que quelques exemples. Jésus nous avait prévenu que “l’amour de plusieurs sera refroidi” (Matthieu 24:12) au fur et à mesure que le jour de Son retour se rapprocherait, donc ce n’est pas une surprise.

Jésus est venu dans le monde pour être une lumière et nous ne devons pas perdre l’intention de Jésus en nous laissant prendre dans une guerre de culture. Alors que le monde s’enfonce de plus en plus, alors que les cris contre notre Sauveur deviennent de plus en plus furieux, il faut que notre propre cœur puisse continuer à être gouverné par l’amour de Jésus Christ. Que notre témoignage de grâce et de sainteté au milieu de cette génération corrompue puisse amener ceux qui sont dans les ténèbres à se tourner vers Sa lumière.

Alors que Noël remplisse notre cœur dans cette période, je prie pour que de nombreuses personnes puissent nous regarder et dire : “Je veux la joie et la paix que je vois chez ces gens. Il y a vraiment quelque chose que je n’ai pas dans le message qu’ils proclament et démontrent par leur vie. Je veux connaître leur Dieu.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Messages écrits

Une amitié selon Dieu – Gary Wilkerson

Quand tu reçois ce don d'amour.jpg

Une amitié selon Dieu
Par Gary Wilkerson

le 17.12.2018

J’aime les paroles d’un vieux chant que nous avions l’habitude de chanter : “Jésus est notre ami, Il porte tous nos péchés et toutes nos peines ! Quel privilège que de pouvoir tout porter devant Dieu dans la prière !” (Joseph M. Scriven). “Celui qui a beaucoup d’amis les a pour son malheur, mais il est tel ami plus attaché qu’un frère” (Proverbes 18:24).

Dieu a manifesté la plénitude de Son amour envers nous à travers le don de Son Fils : “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3:16). Et, grâce à Son grand amour pour nous, nous sommes capables d’atteindre les autres en les aimant.

Nous désirons tous avoir dans la vie quelqu’un qui partage nos valeurs et nos critères, un ami qui serait loyal et nous aimerait malgré nos faiblesses. Nous découvrons une telle amitié dans 1 Samuel 18 : 1, 3-4 : “Et dès lors l’âme de Jonathan fut attachée à l’âme de David, et Jonathan l’aima comme son âme… Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme son âme. Il ôta le manteau qu’il portait, pour le donner à David ; et il lui donna ses vêtements, même son épée, son arc et sa ceinture.”

Ces versets représentent l’amour que Jésus a pour nous – un amour immérité, surnaturel, un amour qui voit au-delà de nos faiblesses, qui nous encourage toujours. On l’appelle l’agape : l’amour de Dieu qui est au-delà de la compréhension humaine. Le type d’amitié que Jonathan et David partageait – je l’appelle l’amitié selon Dieu – peut naître uniquement à travers la puissance de Jésus Christ.

Quand tu reçois ce don d’amour de Jésus, demande-Lui de te rendre capable d’être un ami selon Dieu qui encourage la croissance spirituelle de quelqu’un d’autre – pour être réellement “un ami plus attaché qu’un frère.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Messages écrits

La bénédiction de Dieu sur les coeurs ouverts – Gary Wilkerson

Je t'encourage

La bénédiction de Dieu
sur les coeurs ouverts
Par Gary Wilkerson

Le 10.12. 2018

“Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux” (Genèse 1:1-2).

Dieu a tout créé – les océans, les rivières, les oiseaux, les animaux, les créatures marines, toute la végétation et “l’homme a son image” – et après chaque journée de la création, Il a dit : “Cela est bon” (voir Genèse 1:4, 9, 11, 12, 18, 21, 25, 31). Après avoir créé l’homme et la femme, “Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, assujettissez-là ; et dominez” (1:28).

“Bénit” est un mot puissant ici. La bénédiction que Dieu a donnée alors était le pouvoir d’accomplir des choses qui devaient être réalisées. Il disait : “J’ai rempli la Terre de choses glorieuses et merveilleuses, que J’ai considérées comme bonnes, et maintenant, je vous donne la capacité de remplir la Terre de choses qui Me réjouiront. Je vous bénis et vous donne la domination sur toutes les choses vivantes de la Terre.”

Si nous comprenons que tout est un don de Dieu, nous devons aussi réaliser que Satan tente de manipuler les bénédictions de Dieu et de les changer en choses que nous pouvons contrôler nous-mêmes (voir Genèse 3:1). Satan est malin et il essaye de prendre les bonnes choses que Dieu nous a données pour les transformer en piège pour nous. Le premier péché dans le jardin d’Éden a été une utilisation pécheresse d’une bonne chose.

Nous devons prendre les bénédictions de Dieu et les utiliser pour glorifier le Roi. Il est merveilleux de voir le cycle de recevoir et donner – donner généreusement – à ceux qui sont dans le besoin. Je t’encourage à regarder à tes propres bénédictions et à demander à Dieu ce qu’Il voudrait que tu fasses pour les autres. Il bénit ceux qui ont le cœur ouvert pour donner leurs possessions ou leur temps, afin de faire la différence dans la vie des autres. Dieu t’a béni pour que tu sois une bénédiction !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

 

Messages écrits

L’impact des serviteurs fidèles – Gary Wilkerson

Avoir la foi pour arrêter la pluie.jpg

L’impact des serviteurs fidèles
Par Gary Wilkerson

Le  3.12. 2018

Jean Baptiste a été appelé à préparer le chemin pour Jésus. Il n’arrêtait pas les gens individuellement pour leur dire de cesser de faire telle ou telle chose chose et de commencer à faire autrement. Non, il a proclamé que Jésus allait venir pour un peuple qui serait engagé pour la cause de Christ, un peuple qui s’abandonnerait entièrement entre Ses mains.

Le Seigneur a dit cela de Jean à son père Zacharie : “ il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé” (Luc 1:17).

Jésus venait pour un peuple bien disposé – pas pour un bâtiment, un programme ni même un mouvement. Dieu voulait un corps de chrétiens qui seraient pleinement dévoués à ce qui les rassemble – des serviteurs pleinement remplis du Saint Esprit et de la puissance d’Élie.

Nous entendons à nouveau parler d’Élie dans Jacques : “Élie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit” (Jacques 5:17-18).

La Parole de Dieu dit qu’Élie était un homme comme nous, pourtant il a fait des choses qui sortaient vraiment de l’ordinaire. Mais nous lisons encore dans Jacques : “Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés” (5:19-20).

Avoir la foi pour arrêter la pluie ou lui permettre de tomber, comme Élie l’a fait, est puissant, en effet. Mais sauver quelqu’un de la mort est encore plus merveilleux et, d’après Jacques, Jésus a donné à tous ceux qui marchent avec Lui – c’est à dire toi et moi – la puissance et l’autorité de le faire.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

 

Messages écrits

Accomplir ton but le plus important -Gary Wilkerson

Matthieu 28

Accomplir ton but
le plus important
Par Gary Wilkerson

Le 26.11. 2018

“Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaîtrai” (Actes 26:16).

“Paul, appelé à être apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu… à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre” (1 Corinthiens 1:1-2).

Ces deux versets illustrent le grand plan que Dieu avait pour Paul quand Il lui est apparu sur la route de Damas. La première chose que Jésus fait quand Il est sur le point de changer notre vie, c’est de nous apparaître. Peut-être pas sous une forme physique, mais Il commence à faire toute la différence et renverse notre monde sens dessus dessous. Après nous avoir dit de “nous lever et de nous tenir sur nos pieds,” Il commence à nous révéler Son nouveau plan.

Il nous a été donné une période à vivre sur Terre (voir Hébreux 9:27), mais nous ne sommes pas sauvés uniquement pour aller au Ciel quand nous mourrons. Non, Dieu a un plan pour chacun de nous. Jésus a donné à Paul un but spécifique dans sa vie et nous voyons dans Actes 26:16 qu’il s’agissait d’être “un serviteur et un témoin.”

En tant que chrétien, nous sommes appelés à servir et à être un témoin de Jésus Christ auprès de ceux qui nous entourent. Qu’est-ce que Dieu a fait pour toi ? Qu’est-ce que tu as vu Dieu faire pour d’autres ?

A un autre moment, Jésus a dit : “Allez, faites de toutes les nations des disciples… Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” (Matthieu 28:19). Parce que tu es un serviteur de Christ, Il est toujours avec toi, et Il t’équipe pour être un témoin auprès de ceux que tu rencontres. Voilà ton but le plus important !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

 

Messages écrits

Désirer le renouveau du Saint-Esprit -Gary Wilkerson

2 Corinthiens 6.14.jpg

Désirer le renouveau
du Saint-Esprit

Par Gary Wilkerson

Le 19.11. 2018

“Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?” (2 Corinthiens 6:14).

Tu te demandes peut-être pourquoi ton esprit se sent si engourdi. Ou pourquoi tu n’as pas la puissance de témoigner comme tu le voudrais. Ou pourquoi tes prières semblent si faibles. C’est peut-être parce qu’il y a trop de ce monde, trop de restes de la chair, en toi.

Tu écoutes peut-être le mauvais genre de musique ou tu regardes des programmes malsains à la télé ou sur internet. Et qu’en est-il des gens avec lesquels tu t’associes ? Est-ce qu’ils te poussent à devenir davantage comme Jésus ou sont-ils charnels, à la recherche du plaisir et te conduisent-ils loin de Lui ?

“C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur” (6:17). Être séparé de quoi ? De la communion avec des choses qui ne sont ni pures ni saintes, des choses qui sont fausses, sans amour et qui causent les divisions. Des choses qui sont à l’origine d’une séparation entre toi et les autres, qui diminuent ta foi, ton amour et ta vie de prière.

En fait, Dieu a peut-être déjà parlé à ton cœur à propos de certaines de ces choses et Il dit : “Débarrasse-toi d’elles. Prends le temps de les ôter de ta vie. Sois séparé d’elles !” Et quand tu le feras, l’Esprit te renouvellera. La grâce de Dieu va t’entourer et te rendre capable de déclarer que ces souillures font partie du passé. La défaite face au Malin qui tente de diminuer ta foi, ta force, ta puissance, c’est du passé !

Dieu ne nous demande pas de nous séparer de certaines choses parce qu’Il est un genre de policier moral qui s’assure que nous faisons exactement ce qu’Il dit. Non, c’est parce qu’Il est un Père qui t’aime et prend plaisir à ce que tu fasses ce qui est bien. Et Il se réjouit quand tu vis une vie glorieuse, précieuse, remplie de merveilles.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

 

 

Messages écrits

Qu’est-ce qui te limite? – Gary Wilkerson

2 Corinthiens 7.1

Qu’est-ce qui te limite?
Par Gary Wilkerson

Le 12, 2018

“Notre bouche s’est ouverte pour vous, Corinthiens, notre cœur s’est élargi” (2 Corinthiens 6:11). Paul parle ici à une église qui arrivait à un tournant. Ils avaient eu une histoire bonne et glorieuse, mais ils avaient aussi enduré des épreuves et des difficultés.

Ceux qui lisent ceci ont quelque chose en commun : cela s’appelle la chair – cette chose qui nous empêche d’être à la hauteur du meilleur que Dieu attend de nous. L’Église à Corinthe était remplie de ce que Paul appelle l’esprit charnel – l’immoralité sexuelle, des divisions – mais Paul leur assure que son cœur leur est grand ouvert.

J’aime cela. Paul les met au défi et désire les corriger, mais il désire aussi les voir grandir et mûrir. Dans le verset 12, il dit : “Vous n’êtes pas à l’étroit au dedans de nous.” En d’autres termes, il leur dit qu’ils ne sont pas limités et qu’ils sont libres d’aller vers Jésus.

De la même façon, nous ne devons pas être des gens avec une petite foi, restreignant l’œuvre du Saint-Esprit dans notre vie. Paul continue dans le verset 12 : “Mais vos entrailles se sont rétrécies.” Qu’est-ce qui te limite ? Qu’est-ce qui te garde modéré, voire résigné dans ta foi ? Pourquoi ne vois-tu pas une explosion de foi et de zèle dans ta vie ?

Peut-être as-tu été blessé – qui ne l’a pas été ? – et cela t’empêche d’aller plus loin dans les choses de Dieu. Mais la Parole dit : “Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles” (6:18). Un père donne une direction et des bénédictions pour ta vie. Il produit de grandes choses en toi et te donne un héritage.

“Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu” (7:1). Quand tu t’empares des promesses de Dieu, tu peux avoir une communion renouvelée avec Christ qui t’amène à marcher dans la révérence et la sainteté d’une façon que tu n’avais encore jamais expérimentée !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Après quoi soupire ton coeur? – Gary Wilkerson

Exode 33.17-19

Après quoi soupire
ton coeur?
Par Gary Wilkerson

Le 5.11. 2018

Le cœur de Dieu était satisfait quand Moïse Lui a demandé : “Fais-moi voir ta gloire” (Exode 33:18). Tous les parents connaissent les demandes constantes des enfants qui réclament des choses, mais rien ne réchauffe davantage le cœur d’un parent que d’entendre son enfant lui dire : “Je t’aime !”

Quand Moïse a exprimé son désir, Dieu a répondu rapidement à sa requête, autant qu’Il le pouvait. “Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre” (33:20). La lumière de Dieu est trop forte pour que des humains puissent l’expérimenter pleinement. Sa sainteté consume, mais Il voulait que Moïse puisse expérimenter une partie de Sa gloire. Le Seigneur lui a dit, en effet : “Je ne peux te montrer ma face, mais je peux te montrer les effets de ma présence et la traînée de bonté que je laisse derrière moi” (voir 33:21-23).

Pour protéger Moïse, Dieu a dit : “Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher… jusqu’à ce que j’aie passé” (33:22). Ce verset nous dit tout à propos de la grâce merveilleuse de Dieu dans l’Ancien Testament. Même avant la croix – avant que Christ ne verse son sang pour notre salut – Dieu a caché Moïse dans sa grâce “au creux du rocher.” Comme Paul l’explique: “Et ce rocher, c’était Christ” (1 Corinthiens 10:4).

L’Écriture dit que le visage de Moïse a été transformé par la gloire de Dieu – un changement si puissant qu’il devait mettre “un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager” (2 Corinthiens 3:13). Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de nous cacher dans une crevasse comme l’a fait Moïse. La gloire de Dieu a été révélée pleinement en Jésus et tous ceux qui Le rencontrent expérimentent la même transformation – un changement si profond que le monde entier le voit et est dans l’étonnement.

Après quoi ton cœur soupire-t-il ? Tu es peut-être béni de nombreuses bénédictions terrestres, mais il y a bien d’autres choses à savoir à propos de notre grand Dieu. Je te presse de demander à Dieu de te montrer Sa gloire, qui t’est entièrement disponible.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Dieu est tout le temps disponible – Gary Wilkerson

Hébreux 7.25.jpg

Dieu est tout le temps disponible
Par Gary Wilkerson

Le 29.10.2018

Jésus est assis à la droite de Dieu et “toujours vivant pour intercéder en leur faveur” (Hébreux 7:25). Esaïe dit : “Et je les réjouirai dans ma maison de prière.”

Laisse-moi te poser quelques questions personnelles:
* Est-ce que tu suis Jésus dans la maison de prière ?
* Est-ce que tu Le suis dans un endroit “habituel” où tu pries ?
* Est-ce que tu pries régulièrement ?
* Est-ce que tu pries quotidiennement pour ton conjoint et tes enfants ? Jésus a dit à Ses disciples : “Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation” (Luc 22:46).

Pères, est-ce que vous priez pour que vos enfants ne tombent pas en tentation ? Femmes, est-ce que vous priez pour votre mari, pour que la main de Dieu soit sur lui ? Enfants, jeunes gens, adolescents, est-ce que vous cherchez la face de Dieu pour ne pas être balayés par les tentations du monde ? Célibataires, est-ce que vous mettez à part un temps “habituel” dans vos journées occupées pour crier à Dieu ?

La vie de Jésus était un modèle de ce qu’Il veut voir dans la vie de Ses disciples (c’est-à-dire nous, car nous sommes Ses disciples). Si nous voulons être honnêtes, la plupart d’entre nous devons reconnaître que nous n’avons pas de moment de prière “habituel.” Parfois, nous pouvons passer plusieurs jours sans un moment de prière consistant et sans nous rendre dans un lieu de prière où nous pouvons ouvertement, en toute transparence, communier avec Dieu, loin des distractions du monde.

Celui qui aime ton âme convoite ce temps seul avec toi. Il veut que tu Le loues et que tu L’exaltes – tous les jours. A moins de mettre de côté un moment significatif pour être seul avec Dieu, les activités de la vie vont t’empêcher de Le rencontrer. Dieu ne se soucie pas du moment de la journée auquel tu viens le rencontrer – après tout, Il est disponible tout le temps ! Fais de ce temps ta priorité, parce que ce sera le moment le plus important de ta vie. Engage-toi vis-à-vis du Père et dis “non” à tout le reste.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Quinze minutes chaque jour – Gary Wilkerson

Ezéchiel 22.30

Quinze minutes

chaque jour

Par Gary Wilkerson

Le 22.10. 2018

“Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays” (Ezéchiel 22:30).

Dieu dit qu’Il cherche une personne qui accepte de “se tenir à la brèche”, cet endroit large et vide où quelque chose manque. L’évangélisation, l’adoration, l’enseignement, la prédication, les bonnes œuvres, l’école du dimanche, le ministère parmi les jeunes sont bien couverts, mais la “brèche” dans ton église est peut-être la prière.

Le Seigneur appelle Son Eglise à se tenir dans la brèche, quel que puisse en être le résultat. Si tu pries uniquement pour avoir du succès dans ta vie, tu es comme les pharisiens – et Jésus les a traités d’hypocrites. Tu prétends peut-être que tu te tiens à la brèche pour quelqu’un d’autre, mais en réalité tu veux quelque chose pour toi-même. Si tu n’obtiens pas ce que tu veux après quinze minutes, tu arrêtes de prier. La prière et le fait de chercher Sa face ne font plus partie de ta vie – et tu doutes que Dieu va répondre à ta prière.

Dieu cherche des prières persévérantes, fidèles, venant du cœur. Se tenir à la brèche dans le lieu secret avec Dieu pendant quinze minutes chaque jour est un bon début. Tu vas voir que ces quinze minutes vont se transformer en vingt minutes, puis en trente. Ne t’inquiète pas de la durée de ta prière, reste simplement conséquent.

La Bible nous dit clairement qu’Il veut que nous soyons remplis d’amour et de puissance – et cela ne peut se produire que lorsque nous nous rendons dans le lieu secret avec Lui. Si tu fais de bonnes œuvres juste pour être vu des hommes, c’est tout ce que tu verras et ta vie sera consumée par ces questions : “Est-ce qu’ils m’ont vu ? Est-ce qu’ils apprécient ce que j’ai fait ? Est-ce que je suis accepté ? Est-ce que je suis aimé ?”

Quand tu te tiens à la brèche et que tu Le sers, peu importe ce que disent les autres. Tu ne cherches pas à ce que les gens te tapent dans le dos. Les yeux du Père sont sur toi et Il te dit : “C’est bien, bon et fidèle serviteur.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Le fruit d’une foi centrée sur la bonté de Dieu – Gary Wilkerson

Moïse comprenait.jpg

Le fruit d’une foi centrée

sur la bonté de Dieu

Par Gary Wilkerson

Le 15.10. 2018

Aujourd’hui, de nombreux pasteurs définissent la faveur de Dieu comme des possessions, une position et des acquisitions – de plus belles maisons et voitures, un meilleur travail, une famille plus heureuse et des revenus qui augmentent. Je crois que Dieu favorise son peuple de cette façon mais que nous nous privons de quelque chose quand nous vivons pour autre chose que sa véritable faveur.

Nous connaissons tous le concept biblique du Pays Promis – la libération de l’esclavage et la joie d’une vie bénie. Le Pays Promis originel était un don de Dieu pour Israël – un endroit réel appelé Canaan, un pays fertile couvert de fruits gigantesques et de rivières.

C’était un pays de rêve pour les Israélites qui avaient été battus et exilés pendant des générations. Pourtant, quand ils sont arrivés à la frontière de Canaan, Dieu a dit une chose surprenante à Moïse : “Monte vers ce pays où coulent le lait et le miel. Mais je ne monterai point au milieu de toi, de peur que je ne te consume en chemin, car tu es un peuple au cou roide” (Exode 33:3).

Ces mots au sujet de Son peuple peuvent sembler sévères, mais dans le contexte, nous voyons que Dieu avait libéré Israël de quatre cents ans d’esclavage en Égypte et, maintenant, au moment d’entrer dans le Pays Promis, Dieu leur a dit qu’Il n’irait pas avec eux parce que, malgré les miracles qu’Il avait accomplir pour eux, ils se plaignaient toujours à chaque nouvelle difficulté. Malheureusement, leurs expériences et les miracles que Dieu avait accompli pour eux ne se sont jamais transformés en foi.

Mais la foi de Moïse était différente ! Il connaissait la bonté de Dieu, démontrée à travers toutes Ses œuvres miraculeuses en faveur d’Israël. En fait, la faveur du Seigneur envers Son peuple semblait sans fin et Moïse s’émerveillait devant le caractère de Dieu qui accomplissait toutes ces choses pour eux dans Sa miséricorde. Son attitude a été de dire : “Seigneur, si Tu n’y vas pas, je n’y vais pas non plus.”

Moïse comprenait qu’il était bien plus grand d’expérimenter la présence du Dieu aimant et compatissant qui avait tant fait pour eux, que de recevoir les bénédictions. Il désirait voir la gloire de Dieu – “Fais-moi voir ta gloire” (Exode 33:18) – et je prie pour que tu aies le même désir aujourd’hui.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Trouver notre vie en Dieu- Gary Wilkerson

Matthieu 6.33.jpg

Trouver notre vie

en Dieu

Par Gary Wilkerson

Le 8.10. 2018

Nous entendons beaucoup parler de la faveur de Dieu, ces derniers temps, ce qui est une bonne chose. Sans la faveur de Dieu, nous ne pourrions ni respirer, ni tenir debout, ni trouver la vraie vie. Notre Dieu aimant et compatissant cherche à nous bénir avec son incroyable faveur.

Malheureusement, aujourd’hui, certaines déforment l’enseignement au sujet de la faveur de Dieu. Ils l’utilisent comme un moyen de gagner des bénédictions matérielles, physiques et émotionnelles de la part de Dieu. C’est tragique parce que cela réduit le Seigneur à une autre commodité américaine. Ils te disent d’assister à quelques réunions par ici, de semer quelques graines financières par ici, de proclamer la puissance de ta langue pour confesser ce dont tu rêves et hop – bingo ! – tu reçois Sa faveur.

Mais ce n’est pas ainsi que Dieu fonctionne. Il se soucie bien davantage de nous que cela. Si nous obtenons tout ce dont nous rêvons, ce n’est pas de la faveur, c’est de la convoitise. La véritable faveur ne se trouve pas dans la bénédiction en elle-même, elle se trouve dans Celui qui opère la bénédiction – notre Père céleste aimant. La faim qui réside dans le cœur de chaque être humain, c’est de le chercher Lui, pas les choses. Nous sommes faits pour trouver notre vie en Lui.

Dieu est jaloux, d’une façon juste. Il ne permettra pas qu’on L’utilise comme un moyen de combler nos convoitises et d’obtenir un gain personnel. Il détruira toues les idoles que nous établissons dans notre cœur pour qu’Il puisse être Lui-seul notre plus grand désir.

Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas vouloir voir les bénédictions de Dieu se déverser dans notre vie. Dans Sa grâce et Sa bonté, notre Père se réjouit de donner de bonnes choses à Ses enfants. Certains responsables ont déformé les doctrines bibliques dans le mouvement de prospérité, mais cela ne veut pas dire que l’idée de la faveur de Dieu doit être rejetée. Au contraire, elle devrait être restaurée !

Dieu aime nous bénir parce qu’Il est incroyablement bon. Je t’encourage à Le chercher en premier et à regarder comment Il déverse Sa faveur sur toi. « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6:33).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Convaincu – Gary Wilkerson

Romains 8.38-39

Convaincu

Par Gary Wilkerson

Le 1.10. 2018

“Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur” (Romains 8:38-39). La version anglaise traduit “j’ai l’assurance” par “je suis convaincu.”

Paul nous donne-là un mot très utile après lequel s’accrocher : “convaincu.” C’est la clé pour être libéré de tout doute au sujet des faveurs de Dieu envers nous.

Même quand nous avons quelques doutes persistants, la grâce de Dieu coule librement pour nous guérir. C’est arrivé pour le disciple Thomas, qui doutait de ce que ses amis lui disaient lorsqu’ils affirmaient que Jésus était en vie. Thomas représente de nombreux chrétiens d’aujourd’hui. Ils ont cru en Jésus et se sont réjouis de voir Dieu transformer des vies. Mais une épreuve est survenue, qui a duré plusieurs années.

Ces chrétiens vont encore à l’église et écoutent les messages sur la bonté de Dieu. Mais quelque chose est mort en eux et ils ne peuvent le ressusciter. La déception persistante au sujet de leurs longs et lamentables revers les a trop abattus.

Est-ce que c’est ton cas ? Jésus veut venir vers toi tout comme Il l’a fait pour Thomas. Il veut te montrer Ses cicatrices, résultant de la pire épreuve qui soit. Il veut que la puissance de Sa résurrection te ramène à la vie d’une façon qui te serait impossible. Il vient pour te convaincre de Sa Parole éternelle – pour démontrer à travers Sa résurrection que rien ne pourra jamais t’écarter du but de Son royaume. “ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur” (8:39).

Grâce à la miséricorde pleine d’amour de Jésus, Thomas a cru à nouveau et il est devenu l’un des disciples qui a eu le plus d’impact. Jésus n’a rien refusé à Thomas quand Son ami a eu besoin de croire à nouveau. Jésus t’appelle aussi Son ami et Il fera tout ce qu’il faut pour te garder dans Son amour. Il t’apporte une vie de résurrection au milieu de ton épreuve et, comme Thomas, tu verras à nouveau Sa gloire et tu en seras émerveillé.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Le Seigneur entend tes prières secrètes – Gary Wilkerson

Matthieu 6.6

Le Seigneur entend

tes prières secrètes

Par Gary Wilkerson

Le 24.09. 2018

“Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra” (Matthieu 6:6).

Nous avons besoin de comprendre la profondeur et la puissance de ce que Jésus dit ici, quand Il parle du Père qui nous voit dans le lieu secret. Nous pouvons faire des prières religieuses en espérant être vu comme un saint magnifique, mais non seulement Dieu n’entend pas ces prières mais Il ne remarque même pas que nous sommes en train de prier.

Dans la mesure où Dieu nous voit “dans le secret,” Il ne nous voit et ne nous entend que lorsque notre cœur est en communion avec Lui dans le lieu secret de Son cœur. Il regardera et accordera Sa faveur uniquement à ce qui transpire du cœur dans le lieu secret. Cette prière doit venir d’une communion avec Lui, pas d’un désir de démontrer notre éloquence et notre passion, ni de montrer notre foi en spectacle. Jésus ne parle pas ici uniquement d’un endroit physique, mais de l’entrée dans le royaume de l’Esprit. C’est Son endroit et, quand tu y entres, Il te voit. Il ne voit pas tes efforts charnels – en fait, Il les ignore.

Quand Jésus voit que tu Le cherches, tu gagnes Son cœur. Le Cantique des Cantiques dit qu’avec un simple regard, nous ravissons Son cœur (4:9). Certaines personnes ont travaillé dur dans la chair et n’ont toujours pas ressenti la faveur de Dieu, mais ceux qui Le rencontrent dans le lieu secret et qui œuvrent dans l’amour sont constamment sous son regard, au centre de Ses préoccupations.

Si tu cours dans tous les sens, luttant pour être reconnu et honoré, à la recherche du prestige et de la puissance, dans l’espoir que des gens vont te taper dans le dos, tu risques d’être déçu le jour où tu te tiendras devant le Père. Avec tristesse, Il dira : “Je sais que tu étais occupé à faire tout un tas de choses que tu pensais merveilleuses, mais Je voyais seulement les saints qui cherchaient Ma face.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Dieu restaure ce que le diable a volé – Gary Wilkerson

1 Corinthiens 2.9

Dieu restaure

ce que le diable a volé

Par Gary Wilkerson

Le 10.09 2018

Dans notre désir de bénéficier de la faveur de Dieu, nous ne devons jamais oublier que Satan cherche constamment à nous voler. En fait, l’ennemi de nos âmes attaque plus férocement lorsque nous faisons face à des épreuves. Mais la Bible nous dit de nombreuses façons que Dieu restaure ce que Satan a volé – non seulement Il restaure, mais Il multiplie.

A l’époque de l’Ancien Testament, si un voleur prenait quelque chose, il devait le rendre sept fois. C’est une bonne illustration de la justice de Dieu. Mais dans le Nouveau Testament, Dieu promet davantage encore. Dans de nombreux passages, Il dit qu’Il restaurera ce qui nous a été pris trente fois, voire cent fois. Cela dépasse la justice. Cela nous montre une grâce surabondante.

Dans nos épreuves les plus difficiles, quand les choses ne font qu’aller de mal en pis, il est difficile d’imaginer que quelque chose de merveilleux puisse se produire un jour. Il existe une telle différence entre ce que nous savons de notre Dieu aimant et les circonstances très réelles que nous affrontons. Mais le problème, c’est que nous ne pouvons pas voir Dieu à l’œuvre. La Bible nous dit pourtant que notre esprit ne peut même pas imaginer ce que Dieu a préparé pour nous. “Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment” (1 Corinthiens 2:9).

De nombreux chrétiens se demandent si Dieu répondra un jour à leurs prières – pour réparer un mariage mourant, pour ramener un fils prodigue, pour délivrer un frère lié par une addiction, pour sauver un parent perdu. En fait, après leurs prières, les choses semblent parfois empirer au lieu de s’améliorer. Ils se disent : “A une époque, Jésus a opéré des miracles dans ma vie, mais maintenant, Il semble absent. Pourquoi devrais-je continuer à croire qu’Il répondra ?”

Je souhaite m’adresser à tous les chrétiens qui sont dans l’épreuve : “Tiens-bon ! Le Seigneur ne reste pas sans rien faire pendant tes épreuves. Il prépare de grandes bénédictions pour toi.” Parce que tu es Son enfant, Sa faveur ne s’éloigne pas de toi – même pendant ta souffrance et tes problèmes.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Prie et ne perds pas courage – Gary Wilkerson

Luc 18.8.jpg

Prie et ne perds pas courage

Par Gary Wilkerson

Le 3.09.2018

“Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne pas se relâcher. Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et qui n’avait d’égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne pas Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.

“Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?” (Luc 18 :1-8).

A travers cette parabole, Jésus enseignait à Ses disciples un principe de la prière important. Il ne leur a pas seulement parlé de la prière, Il leur a montré, à travers l’impact de cette parabole, comment la prière persévérante devait devenir un mode de vie. Il voulait qu’ils saisissent fermement la vie de prière qu’Il leur avait enseignée.

Quand nous essayons de nous engager dans la prière, nombre d’entre nous avons envie d’abandonner dès les premières minutes. La première demi-heure est souvent difficile, mais Jésus nous montre dans cette parabole qu’il existe une récompense pour ceux qui ne s’arrêtent pas. Il existe une bénédiction que Dieu désire donner à Son peuple.

Les paroles de Jésus sont écrites pour notre encouragement et notre édification. Elles sont tout aussi réelles pour nous aujourd’hui , qu’elles l’étaient pour Ses disciples. Il nous encourage à ne pas abandonner parce que nous nous laissons souvent décourager trop tôt. Juste au moment où l’éclaircie pointe à l’horizon, nous arrêtons de prier. Mais si nous continuons la course jusqu’à la fin, nous recevrons les bénédictions que Dieu veut nous donner.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Reviens et cherche sa face – Gary Wilkerson

Jérémie 2.32.jpg

Reviens et cherche

sa face

Par Gary Wilkerson

Le  27.08. 2018

Certains croyants ne prient que lorsqu’ils sont repris par Dieu. Ils sont convaincus de péché, se sentent mal et commencent à prier, puis ils oublient à nouveau progressivement de prier. La Bible dit : “Et mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre”(Jérémie 2:32).

Dans ton cas, ce n’est peut-être pas que tu ne pries pas, mais seulement que tu n’as pas un temps de prière réellement mis à part. Ce n’est pas que tu ne plies pas le genou devant le Seigneur, mais tu L’oublies. Tu n’oublies pas de prier, tu oublies le Seigneur. Quand tu te souviens du Seigneur, tu pries. Tu ne peux pas penser à Lui sans t’adresser à Lui et L’adorer. Tu ne peux pas L’adorer sans Le chercher et tu ne peux pas Le chercher sans prier.

La prière vient naturellement à ceux qui pensent au Seigneur. Quand on L’oublie pour quelques jours, Il nous adresse des avertissements subtils et pleins d’amour. Quand nous l’oublions pour de plus longues périodes, Il commence à nous remuer. Quand nous l’oublions pour des “jours sans nombre,” Il commence à discipliner notre vie mais aussi notre nation. Quand une nation oublie Dieu, Il frappe cette nation d’une façon qui la pousse à revenir à Lui et à chercher Sa face.

Ce que Dieu veut est très simple. Il veut des adorateurs dévoués, déterminés et des intercesseurs qui cherchent Sa face jour et nuit. Il veut un peuple qui fera tout pour Lui.

Considérons ce que Dieu fait pour que les gens se tiennent près de Lui, comme Il le désire, pendant des temps comme nous le vivons en ce moment. Non seulement Il attire le jugement sur une nation, mais Il lève un petit groupe de personnes nommé « le Reste qui intercède » et fait briller Sa gloire sur eux. Il leur révèle Son cœur et leur accorde Sa grâce et Son autorité. Ensuite, Il les pousse à modeler ce qu’Il veut pour cette nation.

Je t’encourage à faire partie de cette communauté de croyants – ceux qui adorent Dieu, qui cherchent Sa face et qui discernent ce qu’Il veut pour Son peuple.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Même la poussière sera balayée – Gary Wilkerson

Jean 3.30.jpg

Même la poussière

sera balayée

Par Gary Wilkerson

Le 20.08. 2018

Dieu cherche des croyants qui désirent être entièrement saints. Sophonie 1:12 déclare: “Je fouillerai Jérusalem avec des lampes.” Cela signifie qu’Il vient avec des lampes pour regarder dans les coins, pour contrôler les sous-sols et les endroits où on ne va pas souvent. Il fouille notre cœur, profondément, sondant les péchés les plus têtus ou ceux dont nous n’avons pas conscience – des péchés qui n’ont pas encore été touchés, pour lesquels nous ne nous sommes pas encore repentis.

Quand Dieu apporte Ses lampes, Il nous présente des choses que nous n’imaginions même pas. Son projecteur l’aide à trouver et à séparer jusqu’à la “poussière” de notre péché, pour que rien ne reste en l’état. Tu penses peut-être que ta vie est propre et tu devrais être reconnaissant que Dieu ait accompli un travail aussi merveilleux. Tu sais que Dieu travaille avec grâce dans certains domaines de ta vie – mais ce que tu ne réalises pas, c’est que dès qu’Il aura fini dans cette zone-là, il t’emmènera dans une autre. Quand tu sens qu’Il tourne sa lampe vers toi, tu sais qu’il y a encore du travail. Dieu est minutieux et accomplira une œuvre puissante dans ta vie. Il ne s’arrêtera pas tant que ce qui n’a pas sa place ne sera pas ôté.

Dieu cherche des intercesseurs qui crient pour que l’autel soit rempli de gens humbles – ceux qui diront avec un cœur contrit : “J’ai faim de plus de Jésus ! Je désire qu’Il touche mon cœur.” Dieu veut des gens qui ne donnent pas simplement l’impression que leur vie est bien extérieurement en faisant et en disant ce qu’il faut, mais qui désirent aussi que leur cœur soit changé. Il s’agit de personnes qui désirent la sainteté dans le moindre recoin de leur vie – elles désirent que la moindre trace des choses du monde soit éradiquée et que même la poussière de leur péché soit balayée.

Et Dieu cherche des responsables humbles qui reconnaissent la souveraineté du Seigneur et qui Le servent, Lui seul. Nous devons tous dire avec Jean Baptiste : “Il faut qu’il croisse, et que je diminue” (Jean 3:30)

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages audio - vidéo

Enseigne-nous à prier – Gary Wilkerson

Luc 11.1.jpg

Enseigne-nous

à prier

Par Gary Wilkerson

Le 13.08. 2018

En voyageant avec Jésus, les disciples ont remarqué qu’Il priait fréquemment. Il n’était pas rare pour Lui de prier pendant de longs moments le matin, avant que le soleil se lève. Parfois, Il passait toute une journée en prière, parfois Il priait toute la nuit.

Jésus était ce que les Écritures appellent “un intercesseur.” Il intercédait, ce qui signifie qu’il se tenait entre Dieu et un homme pour attirer sur lui les bénédictions qui viennent du Ciel. Alors qu’Il était sur Terre, Il était l’Intercesseur Divin, Dieu parmi nous, intercédant en notre faveur. Il aimait intercéder.

Les disciples ont été marqués et inspirés par cet exemple de Jésus qui priait et ils lui ont demandé de leur enseigner comment prier. Ils ont entendu Jésus enseigner mais ne Lui ont pas demandé comment enseigner. Ils L’ont vu accomplir des miracles mais ne Lui ont pas demandé de leur enseigner comment guérir – ils Lui ont demandé de leur apprendre comment prier.

Quand les disciples de Jésus L’entendaient prier, leurs émotions et une passion spirituelle étaient remuées en eux. Ils avaient tous été élevés selon les traditions juives de l’époque et avaient prié depuis qu’ils étaient enfants. En d’autres termes, ils avaient baigné toute leur vie dans la tradition de la prière. Mais après avoir entendu Jésus prier, ils se sentaient tout à fait insuffisants dans la prière. Le cri de leur cœur, c’était : “Comparé à toi, Jésus, nous ne connaissons rien à la prière. Jésus, enseigne-nous à prier” (voir Luc 11:1).

Je t’invite à entrer dans la présence de Jésus aujourd’hui. Viens t’asseoir à Ses pieds et passer du temps dans Sa présence. Tu peux être honnête avec Lui : “Seigneur Jésus, je ne sais pas comment prier mais me voilà. Je veux apprendre et je T’offre ma vie.” Si tu es un fils ou une fille de Jésus Christ, alors tu es “participant de la nature divine” (2 Pierre 1:4). L’Esprit de l’Intercesseur Divin réside dans chaque croyant qui désire être empli de Sa puissance.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

S’attendre à Dieu avec une grande joie – Gary Wilkerson

Luc 24.48-49.jpg

S’attendre à Dieu

avec une grande joie

Par Gary Wilkerson

Le  6.08. 2018

“Vous êtes témoins de ces choses. Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut” (Luc 24:48-49).

Jésus dit à ses amis, qui avaient été avec Lui pendant trois ans, qu’ils ont été les témoins de Son cœur, de Ses pensées, des Ses œuvres et de Sa sagesse. Et pourtant, Il leur dit de rester dans la ville – de ne pas en bouger – jusqu’à ce que…

Beaucoup de ceux qui lisent ceci aujourd’hui ont besoin d’un « jusqu’à ce que » dans leur vie. Les choses ne sont pas comme tu voudrais qu’elles soient, ou comme tu crois qu’elles devraient être. Et tu attends jusqu’à ce que quelque chose se produise.

Jusqu’à ce que Dieu vienne, les choses resteront les mêmes. Jusqu’à ce que Dieu vienne, il n’y aura pas de rencontre avec la puissance du Ciel qui transformera ce qui se passe sur Terre.

L’auteur de l’évangile de Luc a également écrit le livre des Actes ou nous lisons encore : “Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis” (Actes 1:4). Il leur dit à nouveau d’attendre jusqu’à ce qu’ils aient été revêtus de la Puissance d’en Haut.

Attends ! Ne te précipites pas pour accomplir ce que tu crois devoir accomplir dans ta vie. Nous devons travailler à attendre, dans un sens. L’humilité que requiert l’attente dit : “Je n’ai pas la puissance de le faire et je ne peux rien faire par mes propres forces. J’ai besoin de l’action du Saint-Esprit dans ma vie.”

A quoi penses-tu que cette attente ressemblait pour les disciples ? Ils n’étaient pas en train de se lamenter : “Oh, nous devons attendre Dieu.” Non ! Nous voyons que Jésus les a bénis et que, alors même qu’Il était enlevé dans le Ciel, ils étaient rempli d’une grande joie.

“Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ; et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu” (Luc 24:50-53).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

La gloire de Dieu se révèle dans les moments difficiles – Gary Wilkerson

1 Pierre 4.12-13.jpg

La gloire de Dieu se révèle

dans les moments difficiles

Par Gary Wilkerson

le  23.07. 2018

La faveur de Dieu te suit ! Ce n’est pas simplement une phrase pour t’encourager, c’est un fait basé sur de nombreux passages de l’Écriture. Pourtant, peu de gens dans l’Eglise vivent comme si c’était vrai.

Tu vis peut-être un mariage difficile et tu te demandes si les tensions avec ton conjoint vont un jour s’apaiser. Ou peut-être souffres-tu de dépression et tu te demandes si elle va un jour cesser pour que tu puisses ressentir à nouveau la faveur de Dieu. Peut-être as-tu un fils prodigue et tu te demandes s’il reviendra un jour à la foi. Peut-être encore as-tu une sœur qui se drogue et tu te demandes si elle sera un jour libérée de ses liens après des années d’addictions.

Je peux te garantir qu’aucun chrétien n’imagine jamais se retrouver dans des épreuves comme celles-là. Personne ne s’imagine devoir endurer des difficultés qui dépassent le réconfort qu’ils ressentent de la part de Dieu. Pourtant, Pierre nous dit que nous ne devons pas penser que de telles épreuves sont inhabituelles : “Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire apparaîtra” (1 Pierre 4:12-13).

Si tu te trouves au milieu d’une période particulièrement difficile, j’ai une parole certaine pour toi : Tiens-bon ! Le Seigneur n’en a pas fini avec toi. Tu penses peut-être être seul dans ta situation, mais pendant tout ce temps, Dieu met de côté des bénédictions pour toi dont tu n’as jamais rêvé. Comme Pierre l’a dit, au travers de ton épreuve, Sa gloire se révélera.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Jesus, notre modèle dans la prière – Gary Wilkerson

Si tu es un disciple.jpg

Jesus, notre modèle

dans la prière

Par Gary Wilkerson

Le 16.07. 2018

“Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des oliviers. Ses disciples le suivirent. Lorsqu’il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit : Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria, disant : Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier. Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse, et il leur dit : Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation” (Luc 22:39:46).

Nous savons tous que Jésus avait dédié Sa vie à la prière. Et nous pouvons être certains qu’Il désire attirer chacun de Ses disciples dans cette même passion pour la prière.

Les événements décrits dans le chapitre 22 de Luc se sont déroulés juste avant le dernier jour de la vie de Jésus. Il aurait pu s’adresser à des foules, enseigner dans des endroits importants ou tenir des réunions avec les futurs responsables de l’Église, mais ce n’est pas ce qu’Il a fait. Ce qu’à fait Jésus, c’est donner son temps, sa passion et son énergie à la prière.

Nous avons tendance à penser que la prière est rattachée à nos nombreuses demandes selon notre planning – mais pour Jésus, la prière était Son planning. Rien n’attirait davantage Son cœur que la communion avec le Père et Il désirait que Ses disciples suivent son exemple.

Jésus savait que Son temps était court et Il voulait être un modèle dans la prière une dernière fois pour quelques uns de Ses disciples. Il voulait leur montrer comment prier de tout son cœur, pas seulement de manière désinvolte. Il voulait qu’ils sachent comment chercher réellement le royaume de Dieu, comment intercéder et comment marcher avec sincérité avec Lui.

Si tu es un disciple de Jésus Christ, tu voudras faire de Lui ton modèle dans la prière.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Laisser Jésus être réellement le Seigneur -Gary Wilkerson

2 Corinthiens 5.17

Laisser Jésus

être réellement le Seigneur

Par Gary Wilkerson

Le 25.06. 2018

Dieu veut que tu grandisses dans ta foi et que tu arrives à une maturité spirituelle dynamique et passionnée. Mais Il sait que cette maturité ne vient pas de tes propres efforts. Dieu seul peut transformer ton cœur dans tous les domaines et te donner la croissance dont tu as besoin.

“Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme ? Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul ! et un autre : Moi, d’Apollos ! n’êtes-vous pas des hommes ? Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul ? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître” (1 Corinthiens 3:1-6).

Paul dit la vérité quand il dit que c’est Dieu qui fait croître – mais si tu ne grandis pas dans certains domaines, est-ce la faute de Dieu ? Non, Dieu n’est pas à blâmer ! Peut-être résistes-tu à l’œuvre que Dieu accomplit dans ta vie. Dans cette lettre à l’église de Corinthe, Paul dit que la jalousie et les querelles sont les raisons pour lesquelles l’église reste au stade de bébé plutôt que de grandir. En d’autres termes, il parle à des chrétiens charnels. Ils ont invité Jésus à entrer dans leur vie, mais ils ne L’ont pas laissé devenir le Seigneur de leur vie.

Quand tu reçois Jésus en tant que Sauveur et Seigneur, ta vie est affectée – tu deviens une personne différente. “Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles” (2 Corinthiens 5:17). Même ce qui ne semble pas nouveau est devenu nouveau parce qu’Il est en train de te purifier, de te changer et de te transformer !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

La faveur de Dieu en tout temps – Gary Wilkerson

1 Corinthiens 2.9

La faveur de Dieu

en tout temps

Par Gary Wilkerson

Le 11.06. 2018

As-tu un combat dans ta vie que tu n’as jamais été capable de remporter ? Tu te demandes : “Puis-je réellement trouver de la joie dans la vie chrétienne ? Vais-je lutter contre cela toute ma vie ?”

J’aime conseiller les gens. Je suis abondamment béni quand je vois quelqu’un être libéré par la Bonne Nouvelle de Christ, être enfin capable de profiter de la vie. Rien ne satisfait comme la vue d’un infirme spirituel enfin guéri et sautant vers l’avant, vers la vie, avec un espoir nouveau, une joie et une foi nouvelles.

Cela ne se fait pas tout seul, cela-dit. Les conflits que nous affrontons tous chaque jour sont sérieux parce que les défis ne cessent jamais dans notre vie, au milieu de ce monde déchu. Satan travaille constamment à obscurcir l’œuvre de Dieu dans notre vie. A tout moment, même le chrétien le plus dévoué peut se retrouver trébuchant au bord de l’incrédulité.

J’ai connu un couple merveilleux dont la foi a été mise à l’épreuve par une nouvelle concernant leur plus jeune fils. Quand il est entré en CE2, on leur a dit qu’il avait un sévère trouble de l’apprentissage. On leur a conseillé de le retirer de l’école et de lui apprendre un métier pour qu’il puisse un jour gagner sa vie. Tout en acceptant la situation à un certain niveau, ils ont été conduits à déclarer par la foi : “Nous n’acceptons pas que ce soit le plan de Dieu pour notre enfant.” Ils ont laissé l’enfant à l’école et lui ont répété encore et encore : “Nous croyons en toi,” tout en passant de longues heures à travailler avec lui. A travers leur persévérance et leur foi, cet enfant est devenu un bon étudiant, diplômé de l’université, à présent pasteur d’une église prospère.

Dieu utilise les temps difficiles que nous vivons pour nous préparer à recevoir les bénédictions de Sa faveur. C’est une vérité puissante et, malgré les circonstances difficiles, Il est avec nous en toutes choses, peu importe à quel point notre situation nous semble sombre.

Tu peux être assuré de la faveur de Dieu : “ Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment” (1 Corinthiens 2:9).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Accroche-toi à Jésus de tout ton cœur – Gary Wilkerson

Actes 3.6-7.jpg

Accroche-toi à Jésus

de tout ton cœur

Par Gary Wilkerson

Le 4.06.2018

“Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l’heure de la prière : c’était la neuvième heure. Il y avait un homme boiteux de naissance… leur demanda l’aumône… Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche… Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ; d’un saut il fut debout, et il se mit à marcher” (Actes 3:1-3, 6-8).

Pierre et Jean venaient tout juste d’être remplis du Saint-Esprit, le jour de la Pentecôte, et ils voyaient plus de miracles que jamais.

Un jour, alors qu’ils se rendaient au temple pour prier, ils ont rencontré un homme boiteux à la porte qu’on appelle la Belle. Ils avaient vu cet homme plusieurs fois auparavant, mais cette fois, quand il leur a demandé l’aumône, ils ont dit: “Regarde nous.” L’homme pensait qu’ils allaient lui donner de l’argent, mais ils lui ont ordonné de se lever et de marcher – dans le nom de Jésus. Quand cet homme s’est levé et a commencé à marcher, tous ceux qui l’ont vu ont été rempli d’émerveillement et ont commencé à louer Dieu.

Quel moment glorieux s’en est suivi, quand le peuple a été témoin de la majesté de Dieu à l’œuvre. Ils étaient dans l’émerveillement et se sont assemblés pour discuter de ce qu’ils venaient de voir. La Bible dit que l’homme qui avait été guéri : “tenait par la main Pierre et Jean” (3:11, version Darby). La version anglaise a traduit qu’il s’accrochait à eux. Son cœur avait été saisi et il disait : “Je ne laisserai pas partir cette merveilleuse présence de Dieu.”

Tous les croyants devraient crier : “Seigneur, montre-moi ta gloire. J’embrasse ton œuvre merveilleuse, Dieu. Je ne me satisfais pas de petites portions – je veux la plénitude de ta gloire dans ma vie et je vais m’accrocher à la Parole. Père, je veux tout de Toi.” Le Père aime le cœur de qui Le cherche – et quand Il accomplira une œuvre puissante en toi, accroche-toi à Lui de tout ton cœur !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Parce qu’un homme vide a rencontre Jesus – Gary Wilkerson

1 Corinthiens 2.2

Parce qu’un homme vide

a rencontre Jesus

Par Gary Wilkerson

Le 28.05. 2018

“Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages… pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse… afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur” (1 Corinthiens 1:26-31).

Paul – ou Saul, comme il s’appelait avant sa conversion – pouvait certainement se vanter de beaucoup de choses. Il était très intelligent, c’était un chef-né et il possédait de nombreuses capacités. Né dans une famille juive, il était encore très jeune quand il a été envoyé à Jérusalem pour recevoir une éducation à l’école de Gamaliel, un des rabbins les plus respectés de l’histoire (voir Actes 22:3). Cette école était réputée pour fournir à ses élèves une éducation complète, permettant à Paul de s’ouvrir à la littérature classique, à la philosophie et à l’éthique.

Mais Paul était un homme violent et vide avant sa rencontre avec Jésus. Il avait tenté d’accomplir ce qu’il pensait être le plan de Dieu, à travers les efforts et la sagesse humaine, en utilisant sa propre puissance et sa propre compréhension. Quand il a rencontré le Christ vivant et reçu une révélation de la vérité, Jésus lui a montré clairement qui il avait persécuté.

Après quelques jours de cécité et un peu de temps pour penser à ce qu’il avait entendu, Paul a été prêt à apprendre la vérité sur qui était ce Jésus qu’il avait tant haï dans son ignorance. Il a ensuite pu dire avec une pleine assurance : “Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié” (1 Corinthiens 2:2).

Le Saul plein de fierté est devenu un Paul plein d’humilité. Il a parlé avec l’amour de Jésus Christ avec une sagesse qui ne venaient pas de lui. Il voulait simplement que les gens connaissent Jésus. La même chose devrait être vraie pour nous aujourd’hui, tandis que nous gardons nos yeux fixés sur Jésus et Son grand amour pour ceux qui nous entourent.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Quand les vents nous sont contraires – Gary Wilkerson

Actes 27.1 et 4

Quand les vents

nous sont contraires

Par Gary Wilkerson

Le 14.05. 2018

L’apôtre Paul avait un but bien défini, une vision, une mission : la mission que Dieu lui avait confié. Son obsession le poussait toujours vers l’avant. Il savait qu’il affronterait des difficultés, mais il a enseigné que l’on pouvait supporter beaucoup de souffrances lorsque le cœur est fixé sur un but. Si ton cœur est fixé sur le confort, tu ne peux endurer aucune souffrance.

Après avoir exercé son ministère pendant de nombreuses années, Paul a décidé : “Ce n’est pas fini. J’ai encore des choses à faire. Quelque chose brûle dans mon cœur, une passion dans mon âme qui me pousse à proclamer l’évangile. Je veux aller à Rome.” Il voulait se rendre à l’épicentre du monde d’alors avec la bonne nouvelle. Jusque devant César lui-même.

“Lorsqu’il fut décidé que nous nous embarquerions pour l’Italie… les vents étaient contraires” (Actes 27:1 et 4).

Paul a tout de même décidé de prendre la mer, malgré de possibles difficultés, qui ont d’ailleurs commencé immédiatement. Les marins ont rencontré de mauvaises conditions météo et Paul a prévenu les autres hommes du bateau qu’ils feraient mieux d’arrêter leur voyage, parce que le désastre et la perte les attendaient. Mais les autres ne l’ont pas écouté et le désastre a bien eu lieu (voir Actes 17:10-20). Même s’ils ont dû affronter des tempêtes et soulager le navire en jetant la cargaison, Paul savait qu’il avait clairement entendu la voix de Dieu et savait que Dieu lui fournirait un moyen d’atteindre son but. Paul aurait pu réfléchir à ces circonstances difficiles et faire marche arrière, mais il n’a pas abandonné !

Tu as peut-être expérimenté des choses similaires dans ta propre vie. Tu sais que tu as entendu une parole de la part de Dieu, qu’Il te demande de faire quelque chose pour Lui et tu as commencé le voyage. Mais dès que tu commences sérieusement à élever le nom de Jésus et à gagner des âmes, les vents contraires commencent à te résister d’une façon dramatique. Satan déteste que nous gagnions des âmes ! Tu auras peut-être à partir en guerre contre de nombreuses puissances des ténèbres, mais tu remporteras la victoire et tu verras Jésus être glorifié.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Entraîné à la guerre spirituelle – Gary Wilkerson

1 Samuel 17. 47.jpg

Entraîné à la guerre spirituelle

Par Gary Wilkerson

Le 07. 05. 2018

Quand tu rencontres Jésus, tu deviens une nouvelle création, avec un nouvel esprit, de nouvelles pensées, un nouveau cœur. Mais même si tu deviens un disciple de Jésus et que tout ton monde change, l’esprit du monde qui t’entoure ne change pas. En fait, les puissances des ténèbres se liguent contre toi.

Nous voyons dans 1 Samuel 17:1 que “Les Philistins réunirent leurs armées pour faire la guerre, et ils se rassemblèrent à Soco.” Tous les croyants savent que les forces des ténèbres sont assemblées contre les disciples de Jésus. Les puissances de l’Ennemi se rassemblent autour de ceux qui marchent avec l’autorité du Saint-Esprit et ils commencent à rencontrer des difficultés d’une autre dimension. Tu vois, l’Ennemi est décidé à te faire échouer dans ta nouvelle relation avec Jésus et tous les démons de l’enfer ont reçu l’ordre de t’attaquer.

Ces attaques peuvent se manifester sous la forme de la dépression, du découragement ou d’une grande peur. Certains peuvent commencer à vivre des tensions dans leur mariage ou des difficultés financières. Si la bataille t’atteint sans que tu y sois préparé, tu peux te demander : “Que se passe-t-il ? Dieu m’aime-t-Il ? Est-ce que je vais m’en sortir ?”

Je suis heureux de te donner de bonnes nouvelles ! Quand tu expérimentes une augmentation des puissances des ténèbres contre toi, sois assuré que Dieu ne la permet que temporairement pour t’entraîner à la guerre spirituelle. Quand tu reconnais que tes efforts humains ne peuvent vaincre l’Ennemi, Dieu s’avance quand tu cries à Lui. C’est exactement ce qui s’est produit avec David quand il a triomphé du géant Goliath. “ Car la victoire appartient à l’Éternel. Et il vous livre entre nos mains” (1 Samuel 17:47).

David était oint et il a gagné contre un adversaire redoutable, tout comme tu les feras si tu cherches l’aide de Dieu. Quand Jésus s’avancera pour vaincre le géant dans ta vie, tu seras rempli de puissance, de courage et de force venant du Seigneur.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Une ferveur pour Dieu qui décline – Gary Wilkerson

Paul ne leur reprochait pas

Une ferveur pour

Dieu qui décline

Par Gary Wilkerson

Le 23.04. 2018

En écrivant à l’église de Corinthe, l’apôtre Paul a partagé son impression : leur ferveur pour Dieu était sur le déclin. Certaines de leurs ambitions commençaient à changer, à ne plus être centrées sur les bonnes priorités et leur but n’était plus très clair. C’est pour cette raison qu’il leur a envoyé une lettre assez sévère.

“Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches… Nous sommes fous à cause de Christ ; mais vous, vous êtes sages en Christ ; nous sommes faibles, mais vous êtes forts. Vous êtes honorés, et nous sommes méprisés ! Jusqu’à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité ; nous sommes maltraités, errants çà et là ; nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains ; injuriés, nous bénissons ; persécutés, nous supportons ; calomniés, nous parlons avec bonté ; nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu’à maintenant. Ce n’est pas pour vous faire honte que j’écris ces choses ; mais je vous avertis comme mes enfants bien-aimés” (1 Corinthiens 4:8,10-14).

Les érudits nous disent que l’église de Corinthe était probablement la plus riche de toutes les églises du Nouveau Testament. Leur localisation leur permettait de bénéficier des richesses liées au transport maritime. Paul leur montrait qu’ils ressemblaient trop à la société qui les entourait : même s’ils avaient toutes ces belles choses, quelque chose leur manquait. Même avec tout leur succès extérieur, quelque chose n’allait pas à l’intérieur.

Que ce passait-il dans cette église ? Paul ne leur reprochait pas d’être riche et n’impliquait pas non plus qu’être pauvre leur aurait permis d’être meilleur. Non ! Il leur montrait que leur centre d’intérêt n’était pas le bon. Ils essayaient de combler le désir de leur cœur avec les choses de ce monde, plutôt que de rechercher Dieu en premier. En d’autres termes, ils cherchaient l’amour dans tous les mauvais endroits. A cause de cela, leur vie manquait d’impact pour le royaume de Dieu. De la même façon, aujourd’hui, nous devons faire attention de ne pas nous laisser distraire par des objectifs qui nous éloignent d’une vision claire de Jésus !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits, Non classés

Entrer dans les promesses de Dieu – Gary Wilkerson

d6f51a3d_o

Entrer dans les promesses

de Dieu

Par Gary Wilkerson

Le 16.04.2018

Quand Josué a été désigné comme responsable du peuple d’Israël, Dieu lui a adressé de grands encouragements : “Ne t’ai-je pas donné cet ordre : Fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras” (Josué 1:9).

Dieu disait à Josué : “Sois encouragé et n’aie pas peur. Sois fort car Je vais te guider vers quelque chose de grand.” Maintenant que Josué était prêt à prendre un poste de direction dans le plan de Dieu, des choses allaient se produire qui ne s’étaient jamais produites auparavant. Mais Josué allait devoir se lever et entrer dans les promesses de Dieu.

Josué avait travaillé aux côtés de Moïse. Il avait livré de nombreuses batailles et les avaient remportées car Dieu était avec lui. Il était fidèle et obéissant à l’appel de Dieu. Sa foi aussi solide que le roc le rendait capable d’être un grand dirigeant.

Quand Moïse est mort, Dieu a dit : “Josué, il est temps !” Comme il est excitant d’entendre Dieu dire qu’il est temps ! Josué avait attendu et, après quarante ans d’errance dans le désert, il a eu la joie, le privilège et l’opportunité de dire au peuple : “Nous allons traverser !”

Imagine-toi entrer dans le Pays Promis avec les enfants d’Israël. Quelles réjouissances ! Des danses et des chants devant le Seigneur : “Nous y sommes – enfin. Nous avons réussi ! Alléluia ! Après toutes ces années d’attente et d’errance, nous expérimentons enfin la promesse.”

Est-ce que tu attends l’accomplissement d’une promesse de Dieu ? Ta bataille n’a pas seulement été externe, mais aussi dans ton cœur. Je t’encourage à croire que de grandes choses sont à venir pour toi. Dieu va intervenir dans tes circonstances et tu vas entrer dans les promesses que tu as reçues.

Le même encouragement que Dieu a donné à Josué peut s’appliquer à toi également : “Sois fort et courageux. Le Seigneur ton Dieu est avec toi, partout où tu vas.” Si tu es fidèle envers Dieu, Il sera fidèle envers toi.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Dieu n’a aucun mal à te trouver – Gary Wilkerson

Juges 13:1-3

Dieu n’a aucun mal

à te trouver

Par Gary Wilkerson

Le 09.04.2018

Peu importe à quel point ce qui t’entoure est sombre ou à quel point tu es anonyme, quand Dieu choisit de se révéler à toi, Il n’a aucun mal à te trouver. Considérons la mère de Samson, l’homme le plus fort qui ait jamais vécu.

“Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Éternel ; et l’Éternel les livra entre les mains des Philistins, pendant quarante ans. Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s’appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n’enfantait pas. Un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici,… tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils” (Juges 13:1-3).

Pendant quarante ans, les enfants d’Israël avaient erré dans le désert, soumis aux Philistins et démoralisés. Au milieu de tout ce chaos et de ce désespoir vivait une femme de prière fidèle qui connaissait son Dieu. Nous voyons que le nom de son mari était Manoach, mais elle n’est pas nommée – une servante du Seigneur anonyme.

Tout comme ce qui s’est passé pour une jeune femme nommée Marie dans le Nouveau Testament, la femme de Manoach a reçu la visite d’un ange, qui lui a délivré un message frappant : “Tu vas avoir un fils.”

La femme de Manoach avait été très patiente pendant ces années d’esclavage pour Israël. Elle s’était enfermée dans le lieu secret avec Dieu. Maintenant, elle recevait une parole de la part de Dieu. L’enfant promis n’était pas destiné à être un garçon ordinaire. L’ange a poursuivi en lui disant qu’il allait “délivrer Israël de la main des Philistins” (13:5). Ensuite, le Seigneur lui a donné des instructions spécifiques sur le façon dont le garçon devrait être élevé et préparé pour cet appel spécial. (Lis l’histoire de Samson dans le livre des Juges, du chapitre 13 au chapitre 16).

La mère de Samson a cru les promesses de Dieu et elle a élevé son fils d’après les préceptes du Seigneur. De la même façon, Dieu cherche aujourd’hui des serviteurs patients et dévoués qui se confieront en Lui dans les conditions les plus difficiles.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

La présence de Jesus en nous – Gary Wilkerson

philippiens2_13-2

La présence 

de Jesus en nous

Par Gary Wilkerson

Le 02.04. 2018

Le Nouveau Testament est si excitant – il nous montre que Jésus était la représentation exacte du Père et, quand nous voyons Jésus, nous voyons exactement à quoi ressemble Dieu. Si plein d’amour, de grâce, de miséricorde, de puissance, de vérité et de justice ! La Parole de Dieu nous dit que nous avons revêtu sa nature divine grâce à la présence de Jésus en nous.

“Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise” (1 Pierre 1:3-4).

Peux-tu imaginer une vie où l’on n’expérimenterait aucune peur ni aucune terreur la nuit ? Ni honte, ni culpabilité, ni condamnation, ni aucune indignité ? A quoi ressemblerait ta vie sans aucun stress ni aucune anxiété ? Réfléchis-y – et saisis cette vérité : tu es libre de ces chaînes parce que tu es en Christ.

Nous sommes faits pour vivre comme Jésus. Quand nous péchons, cela attriste le cœur du Père, évidemment, mais le Saint-Esprit nous convainc et, quand nous nous repentons, Jésus nous pardonne et brise toutes les chaînes ! Nous ne marchons peut-être pas dans la victoire à tout moment, mais nous courrons vers le prix parce que Jésus réside en nous par la puissance du Saint-Esprit.

“Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ” (Philippiens 2:12-14).

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Florissant en toutes circonstances -Gary Wilkerson

ob_7e6e4e_ce-n-est-pas-en-vu-de-mes-besoins

Florissant en toutes circonstances

Par Gary Wilkerson

Le 26.03. 2018

“Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous” (Philippiens 4:4).

“Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie” (4:11-13).

Dans cette lettre aux Philippiens, Paul, ce combattant endurci de la croix qui a traversé toutes sortes de difficultés, pouvait parler aux croyants qu’il aimait si profondément pour leur dire : “Frères et sœurs, je veux que vous soyez capables de vous réjouir dans le Seigneur de la même façon que moi !”

Par son exemple, Paul montrait qu’il savait comment être florissant et robuste dans toutes les circonstances parce qu’il avait appris le secret de la confiance en Dieu – et même à se réjouir – quelles que soient les circonstances. Il est intéressant de noter que Paul leur écrit depuis une prison, à Rome. C’était plus qu’une prison, en réalité, c’était un donjon, une cave, si humide que la condensation se déposait sur le sol et, quand Paul s’allongeait pour dormir la nuit, il avait de l’eau sur le visage et le corps. Des conditions aussi horribles auraient pu le mettre en colère, mais le Saint Esprit avait œuvré pour placer une douceur dans le caractère de cet homme qui le poussait à être reconnaissant dans toutes les situations. Même quand les batailles faisaient rage autour de lui, il se réjouissait de la bonté de son Seigneur.

Est-ce que tu travailles dans un environnement stressant, parmi des personnes qui ont une attitude mesquine ? La situation de ta famille est peut-être difficile, pleine de luttes et de colère. C’est peut-être ton voisinage qui est en tumulte. Paul nous instruit comment réagir aux choses pour lesquelles nous ne pouvons rien. En fait, il était tellement certain de son message qu’il l’a répété : “Réjouissez-vous ! Gardez votre cœur fixé sur le Seigneur et réjouissez-vous !”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

Messages écrits

Une vie de joie et de victoire – Gary Wilkerson

32d34a4422e1b1b7b24ff8d4e0b66acc

Une vie de joie et de victoire

Par Gary Wilkerson

Le 19.03. 2018

“Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées” (Philippiens 4:4-8).

Sur quoi te concentres-tu réellement ? Est-ce que tu restes fixé sur les choses qui sont les plus brisées dans ta vie, concentré sur ce domaine qui ne fonctionne pas très bien ? Si nous n’y prenons pas garde, nous pouvons être obsédé par un problème et oublier les nombreuses et belles choses que Dieu accomplit.

Il y a quelques années, ma femme et moi avons acheté une nouvelle voiture. Elle était silencieuse et j’aimais beaucoup la conduire. Un jour, le pare-brise a reçu un gravillon, ce qui n’a causé qu’un petit défaut. J’ai remis à plus tard la réparation et, petit à petit, ce petit trou a commencé à grandir et, rapidement, je ne pensais plus qu’à ça. A chaque fois que je pensais à ma belle voiture neuve, je restais fixé sur ce pare-brise abîmé qui se détériorait de plus en plus à cause de ma négligence.

La même chose arrive parfois dans nos vies. Des choses qui sont censées être des cadeaux précieux de la part de Dieu sont obscurcies par de petites (ou pas si petites que ça) contrariétés et nous commençons à murmurer, à nous plaindre, à comparer. Au lieu de marcher dans la victoire et la reconnaissance, nous sommes consumés par ce qui est cassé.

Paul en parle dans ce passage. Il nous encourage à nous entraîner à vivre une vie victorieuse, de joie et de reconnaissance, en pensant et en parlant de choses qui sont pures, nobles et dignes. Le résultat glorieux, c’est la paix de Dieu en nous !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Seigneur, tu es suffisant pour moi – Gary Wilkerson

12317553_1669172533361130_2051033990_n1

Seigneur, tu es suffisant

pour moi

Par Gary Wilkerson

Le 12.03. 2018

“Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter” (1 Corinthiens 10:13).

Paul écrit aux Corinthiens et il les rassure : “Vous êtes sur le point de tomber ? Vous avez l’impression de ne pas pouvoir continuer ? Eh bien, soyez encouragés, parce que j’ai une parole pour vous. De nombreuses personnes ont traversé les même tentations que celles que vous expérimentez, mais ils n’ont pas été vaincus !” Pourquoi ? Parce que Dieu est fidèle et qu’Il prépare le moyen d’en sortir.

Dieu est fidèle ! Peut-être que ceux qui t’entourent ne sont pas fidèles ; en fait, moi-même je ne peux pas être fidèle par mes propres forces. Mais Jésus vit en nous et la justice de Dieu est à l’œuvre dans notre vie. Quand on rencontre Jésus, le germe de Dieu vit en nous. Le sang de l’Agneau sacrifié à la croix nous dynamise et notre corps, nos pensées, notre cœur et notre âme sont transformés. Jésus capture notre cœur et nous transforme en une nouvelle création.

Dieu prépare le moyen d’en sortir ! Notre société offre beaucoup de moyens de nous en sortir, mais la Parole de Dieu dit que Jésus est le seul chemin pour s’en sortir. Le Seigneur y pourvoira ! Souviens-toi d’Abraham, quand il s’est rendu à la montagne pour offrir son fils en sacrifice. Il y allait avec ses propres forces mais Dieu l’a arrêté : “Pas ta propre chair, Abraham. C’est moi qui vais fournir le sacrifice” (voir Genèse 22:12-13).

Peu importe ce que tu affrontes aujourd’hui, tu peux avoir confiance en Dieu : Il prépare un chemin pour toi – une issue de secours. Lève les yeux vers Lui et confesse : “Seigneur, Tu es suffisant. Par ta grâce, je peux vaincre toutes les tentations dans ma vie : la dépression, la peur, la colère, la convoitise et la puissance des ténèbres qui se lève contre moi.”

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

Messages écrits

Remporter le prix – Gary Wilkerson

philippiens33a13-1413jefaisunechose3aoubliantcequiestenarric3a8reetmeportantverscequiestenavant2c

Remporter le prix

Par Gary Wilkerson

Le 5.03. 2018

Dans la culture d’aujourd’hui, de nombreux chrétiens sont perplexes devant le concept de gagner. Mais trop souvent, nous ne savons même pas comment définir à quoi ressemble une victoire. Les pasteurs s’imaginent que, pour avoir une église victorieuse, ils doivent avoir un bâtiment plus grand, un budget plus important, une équipe d’adoration efficace, un ministère auprès des enfants super.

Les gens qui sont dans les affaires s’imaginent qu’avoir davantage d’employés, un plus grand profit et du prestige dans leur domaine s’apparente à une victoire. Toutes ces choses sont bonnes, évidemment, et, dans un sens, elles sont une victoire.

Mais Paul définit le fait de gagner d’une autre manière, qui nous amène au cœur du message de Dieu, l’évangile de Jésus Christ, et qui nous explique comment remporter le prix.

“Mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ” (Philippiens 3:13-14).

“Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter” (1 Corinthiens 9:24). Paul continue en disant qu’il ne se contente pas de brasser de l’air sans but, de s’agiter et de courir avec incertitude (9:26).

Il se discipline lui-même pour ne pas être disqualifié pour la course. Trop de chrétiens, aujourd’hui, se précipitent dans une douzaine de directions différentes, s’attachant à différents ministères et cherchant à s’améliorer eux-mêmes.

C’est vrai qu’ils font peut-être plein de bonnes choses, mais ils ne remportent pas vraiment la victoire dont parle Paul – celle qui consiste à amener des gens à passer la ligne d’arrivée.

Choisissons d’être comme Paul. Tout autour de nous se trouvent des gens brisés, sans Jésus, liés par le péché, qui se dirigent vers l’éternité sans Dieu.

Nous devons leur annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ – Il est mort sur la croix pour eux, ils peuvent être purs et saints. Une autre victoire ! Un autre prix !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse