Étiquette : Philippiens 2.9

Le retour du Seigneur Jésus-Christ. Pasteur Leopold Guyot

 

 

Philippiens 2.9-11

 

Introduction.

Avant d’offrir sa vie en sacrifice pour l’expiation des péchés, le Sauveur à instruit ses disciples de la façon dont il serait présent avec ceux qui croiraient en Lui :

Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. Jean 14.16

Cette promesse encourageante n’est cependant la seule que Jésus ait faite ce jour là. Il a aussi parlé d’un avenir plus lointain :

Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.
Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. Jean 14.1

Apparemment, les disciples de notre génération ne prêtent plus beaucoup d’attention à ces paroles. Une forme de sommeil spirituel a saisi les croyants.

Il est donc important de rappeler la promesse du Seigneur et d’insister sur la proximité de son accomplissement, afin d’éveiller notre esprit pour prendre conscience concernant les temps que nous vivons et de faire battre notre cœur un peu plus fort à la pensée de l’apparition prochaine de notre Sauveur.

Le dernier réveil concerne justement cette prise de conscience, selon Matthieu 25.5

« Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. »

Voici l’époux…Allez à sa rencontre !

Lorsqu’on parle du retour du Seigneur Jésus-Christ, les yeux se fixent avant tout sur Celui que le Père a souverainement élevé, Celui à qui il a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Philippiens 2.9

Le Seigneur Jésus-Christ est par la volonté de son Père, Celui qui domine souverainement sur toute créature et qui reviendra pour établir ce son règne glorieux.

Nous voulons le contempler dans sa gloire, tel que le révèlent ceux qui en ont eu l’éclatante vision :

. Pierre, Jean et Jacques sur la montagne,

. Paul sur la route de Damas et dans d’autres circonstances,

. puis enfin Jean dans la vision de l’Apocalypse.

Les manifestations étaient différentes, mais toujours très impressionnantes.

Le retour de Jésus-Christ est une certitude.

Il l’a annoncé lui-même : « Je reviendrai ».

Les anges l’on répété lors de son ascension. Actes 1.10-11

Enfin les apôtres le proclament dans tous leurs enseignements et le présentent comme un élément fondamental de la foi. Il reviendra lui-même, en personne.

Si nous sommes ses disciples, nous devons l’attendre, comme le faisaient déjà les premiers chrétiens.

D’ailleurs, la création toute entière, d’une manière inconsciente, soupire après l’avènement du Fils de Dieu, espérant la fin de ses souffrances. Romains 8.20-22

Tandis que nous, nous l’attendons de manière très consciente, espérant sa venue comme l’accomplissement glorieux des promesses que Dieu a faites aux rachetés. Romains 8.23-25

Jésus reviendra !

Avant son départ, le Seigneur a encouragé ses disciples à ne pas se laisser troubler par les événements tragiques qui se préparaient, en leur faisant cette promesse :

Je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Jean 14.1

Quelle parole d’espérance pour ses amis qui ne voulaient pas se résoudre à le voir partir sans l’accompagner !

Ils ne savaient pas quand cette promesse se réaliserait, mais ils y croyaient, ils en attendaient l’accomplissement et ils annonçaient avec assurance et avec joie le retour de leur Maître béni.

Jésus va revenir ! quels sentiments cette affirmation produit-elle en nous ?

Y croyons nous ? Nous en réjouissons nous ? L’attendons nous ?

On peut considérer trois sources de témoignage au sujet du retour du Seigneur :

1) La connaissance théologique : le témoignage des Écritures

2) La déduction logique de la proximité de son retour : le témoignage des événements

3) La conscience spirituelle de son retour : le témoignage du Saint-Esprit à notre cœur qui produit d’abord la certitude de son retour : la foi, la ferme assurance, la pleine conviction intérieure, puis le sentiment de la proximité de son retour, comme une chose que l’on ressent plus que l’on explique

Ce dernier point : la conscience du retour du Seigneur est le résultat de ce que j’appelle : la sensibilité spirituelle ou la sensibilité au témoignage du Saint-Esprit.

Sommes nous sensibles « au témoignage intérieur du Saint-Esprit » ?

Le Saint-Esprit est un témoin qui rend témoignage à notre cœur, à notre conscience, à notre esprit, de plusieurs choses :

– que nous sommes enfants de Dieu : L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Romains 8.16

– que nous lui sommes agréables : avant son enlèvement, Enoch avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. Hébreux 11.5

– que notre conscience est bonne ou mauvaise. Romains 9.1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m’en rend témoignage par le Saint-Esprit

Le Saint-Esprit est dans l’église le témoin actif du retour du Seigneur :

l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Apocalypse 22.17

En ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous n’attendons pas un événement nous attendons quelqu’un : le Seigneur Jésus-Christ.

Il reviendra en personne et il apparaîtra à ceux qui l’attendent pour leur salut . Hébreux 9.28

L’attente du Seigneur Jésus, n’est pas seulement une affaire de théologie ou de bon sens, c’est aussi « une affaire de cœur »

Le retour du Seigneur fait partie des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Ceux dont le cœur est attaché à lui. 1 Corinthiens 2.9.

Le Seigneur a promis la couronne de vie, l’héritage du royaume, à ceux qui l’aiment. Jacques 1.12 – Jacques 2.5

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps!

C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. 1 Pierre 1.3

Je crois que c’est notre amour pour le Seigneur qui rend notre cœur sensible au témoignage du Saint-Esprit concernant la proximité de son retour :

. Lui que vous aimez…

. M’aimes-tu ? a demandé Jésus à Pierre.

Le retour du Notre Seigneur Jésus-Christ est une certitude. Lire Matthieu 25.1/13

Souvenons nous de ses paroles quand il évoquait les événements qui marqueraient son avènement :

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas. Matthieu 24 – Marc 13 – Luc 21

Oui ! Jésus revient ! Mais : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Où ?

Voilà autant de questions que nous pouvons nous poser et auxquelles je vais m’efforcer de répondre au moyen de cette étude en plusieurs volets, avec l’aide des Écritures.

Etudes que vous pouvez suivre sur le site du pasteur:

Annoncé d’avance
L’avènement
Pourquoi ?
Quand ?
Où et Comment ?
Résumé
Avant le déluge
Au temps de Noé
Les événements
Paix et sécurité trompeuses
La grande tribulation
La séduction
Séduction,tribulation,abandon
Des faux prophètes
L’enlèvement
Ceux qui seront laissés
La 7ème trompette
L’épouse préparée
Noces de l’Agneau
Le millénium
Notre espérance
Nous ressusciterons
Attendre et hâter
Comme un voleur
Tenez vous prêts
Un cavalier nommé la mort
Le dernier réveil

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

*.=*.=*.=*.=*.

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ. Pasteur Jérémie Udol

 

 

Philippiens 2.5-8

Église Évangélique

de la Riviera

Message du dimanche 25 août 2019.

Oui ayons en nous les sentiments

qui étaient en Jésus-Christ

soyons humbles.

Références bibliques:

Philippiens 2.5-11 , Esaïe 53.2-9 , Philippiens 3.7-8

1 Timothée 2.1-2 , Genèse 3.1-7 , Philippiens 2.8

Daniel 10.12 2 Chroniques 7.14 , 1 Pierre 5.5

Hébreux 11.24-27 , Matthieu 17.12 , Matthieu 3.1-6

Philippiens 2.9 , Proverbes 15.33 , 1 Pierre 5.6

Bonne écoute!

Que Dieu vous bénisse

*.=*.=*.=*.=*.

 

 

 

 

Le royaume de Dieu. Pasteur Léopold Guyot

 

 

Philippiens 2 .9-11

 

Comme son nom l’indique, c’est le monde où Dieu règne, en particulier le ciel : 

Apocalypse 4.2 Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.

Psaumes 11.4  L’Eternel est dans son saint temple, L’Eternel a son trône dans les cieux; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l’homme.

Psaumes 103.19  L’Eternel a établi son trône dans les cieux, Et son règne domine sur toutes choses.

Pourtant, si nous savons que l’Eternel contrôle toutes choses et en tous lieux, nous savons aussi qu’il y a des endroits où son autorité est ignorée et souvent contestée.

Par exemple nous pouvons dire, que la volonté de Dieu ne s’accomplit pas vraiment  sur la terre, à cause de l’incrédulité et de la résistance des hommes, quoique tout soit sous son contrôle.

Cependant, lorsque ses desseins doivent aboutir, Dieu intervient indépendamment de la volonté des hommes.

Par contre, dans le ciel toutes les créatures lui obéissent parfaitement.

Maintenant, nous allons voir la façon dont le royaume de Dieu se manifeste dans notre vie, dans le cœur de ceux qui appellent Dieu : « Notre Père ».

Lorsque nous prions nous incluons dans notre prière les principes du royaume de Dieu :

Matthieu 6.9-10

Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux!

  • – Que ton nom soit sanctifié !
  • – Que ton règne vienne !
  • – Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !

Nous avons dans cette première partie du Notre Père, les principes élémentaires du royaume de Dieu :

  • – le nom de Dieu élevé, sanctifié, respecté
  • – son règne, la façon dont il gouverne, établi et reconnu sans contestation
  • – sa volonté acceptée et obéie

En ce qui nous concerne, nous pouvons parler de  quatre étapes du Royaume de Dieu.

  • – entrer dans le royaume
  • – accepter que le royaume de Dieu soit établi en nous. Notre vie doit être un lieu dans lequel Dieu règne
  • – demeurer dans le royaume, y vivre comme des citoyens à part entière, bénéficiant de ses privilèges et respectant ses règles, prenant possession de notre héritage.
  • – attendre le royaume à venir, dans le soupir et le travail pour son avènement.

Je pense que nous avons bien compris que le Roi qui gouverne dans le royaume de Dieu, c’est le Seigneur Jésus Christ.

Philippiens 2.9 Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Jésus-Christ est roi.

Lorsqu’il comparaissait devant Pilate pour être jugé, ce dernier lui demanda  » Tu es donc roi ? « . Et Jésus lui répondit :  » Tu le dis, je suis roi « .

Mais le Seigneur a aussi précisé :

Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. Jean 18.36

Il faut savoir que Jésus ne règne pas sur le monde aujourd’hui. Contrairement à ce qui est chanté parfois, il n’est pas le Seigneur de cette nation. (Nous ferions bien d’être plus attentifs aux paroles que nous chantons. Beaucoup de nos cantiques actuels ne sont pas en accord avec les Écritures)

Aujourd’hui, celui qui règne sur le monde, et ce qui s’y passe le démontre, c’est le diable. Nous devons le savoir : 

1 Jean 5.19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.

Cependant, Jésus est réellement roi, les Écritures l’appellent  » Rois des rois et Seigneur des seigneurs.

Apocalypse 19.16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Il n’a pas encore été manifesté comme tel, mais lorsque le temps sera venu Dieu le révèlera :

1 Timothée 6.15 Notre Seigneur Jésus Christ, que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs.

Aujourd’hui, Jésus règne

  • – dans le ciel, sur le trône même de Dieu, là où il a été élevé par le Père lui-même. Son autorité s’exerce pleinement sur tous les êtres célestes.

Mat 28.18 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel.

  • – et sur la terre, par le Saint-Esprit, dans l’Église et dans le cœur de ceux qui lui appartiennent.

Nous chantons dans nos cantiques : Jésus, règne en moi…Or justement, le royaume de Dieu, c’est l’autorité royale de Christ, s’exerçant là où il se trouve.

Le royaume de Dieu, c’est plus que la pratique d’actes de piété : prières, louanges, chants, offrandes, jeûnes, etc…

C’est surtout la manifestation de la puissance de Dieu :

1 Corinthiens 4.20 Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance.

La présence du royaume de Dieu est évidente par les miracles, les guérisons, et les oeuvres puissantes de Dieu.

Matthieu 11.2-5  Jean, ayant entendu parler dans sa prison des oeuvres du Christ, lui fit dire par ses disciples: Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre?
Jésus leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez:  les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.

Le royaume de Dieu a aussi une autre réalité : sa manifestation dans notre cœur

Dieu entend le son de nos musiques, de nos voix, IL voit nos gestes et nos comportements, mais ce qui l’intéresse en premier c’est notre cœur.

L’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux,( et les oreilles) mais l’Éternel regarde au cœur. 1Samuel 16.7

Lorsque nous avons cru en Jésus, nous l’avons accepté comme Sauveur, Berger, Intercesseur, Maître, mais aussi comme Seigneur et Roi, afin que son autorité royale soit pleinement établie en nous.

Les Écritures enseignent que Christ habite dans nos cœurs par la foi. Éphésiens 3.17

Quand nous nous convertissons, le Seigneur vient habiter dans notre cœur par son Esprit :

Galates 4.6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!

Romains 8.9 Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

Or Jésus n’est pas venu habiter en nous pour y faire de la figuration, mais pour y régner, pour établir sur nous le royaume de Dieu.

On a bien compris que le royaume de Dieu, c’est la présence agissante du Seigneur. On ne peut pas dissocier le royaume de Dieu de la personne du Seigneur. C’est lui qui crée le royaume, qui l’établit, par sa présence, qui le régit.

Le royaume de Dieu, c’est la manifestation de la présence du Seigneur, par le Saint-Esprit.

Matthieu 12.28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.

Romains 14.17 Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.

Jésus a parfaitement manifesté le royaume de Dieu, par sa présence sur la terre, il émanait de sa personne :

  • – par sa Parole, sa prédication et son enseignement.
  • – par son autorité sur les puissances démoniaques.
  • – par la puissance des miracles et les guérisons qu’il accomplissait.

Luc 17.20-21 Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit: Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards. On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous.

Aujourd’hui, nous pouvons affirmer la même chose :  

Matthieu 18.20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Nous devons être conscients de notre situation présente :

nous qui avons cru en Jésus, nous sommes dans son royaume et son royaume est en nous.

Lorsque nous nous convertissons au Seigneur, nous sommes conduits, transportés dans son royaume.

Colossiens 1.12-13 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

Nous n’avons pas besoin d’aller bien loin pour trouver le royaume de Dieu. Lorsque nous sommes assemblés au Nom du Seigneur Jésus, même à un petit nombre, il est là, au milieu de nous.

Bien sûr ce n’est pas encore le paradis. Nous vivons sur la terre, dans un corps fragile, avec une nature encore bien imparfaite… dans des combats, des difficultés et des épreuves.

Néanmoins, nous sommes aujourd’hui dans le royaume de Dieu, nous lui appartenons, nous en sommes citoyens, nous sommes au bénéfice des privilèges, des bénédictions du royaume de Christ, mais nous sommes aussi soumis à ses règles.

Nous vivons dans la foi, nous marchons par la foi et nous recevons par la foi tous les bienfaits de la grâce de Dieu : pardon des péchés, vie nouvelle de l’Esprit, paix de Dieu, justice et joie par l’Esprit de Dieu, guérison de nos maladies, exaucement de nos prières, délivrance et protection contre les puissances des ténèbres…

Nous sommes donc maintenant dans le royaume de Dieu et il est en nous. Christ est notre roi. C’est LUI qui doit régner sur nous. Nous sanctifions son Nom dans nos vies.

Lorsque nous lisons l’Évangile, nous découvrons les trois caractéristiques qui marquent la présence du Seigneur : sa Parole, son autorité, sa puissance :

Luc 4.32 à 44

  • On était frappé de sa doctrine; car il parlait avec autorité.
  • Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent!
  • il menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. A l’instant elle se leva, et les servit.
  • Après le coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent.

Il imposa les mains à chacun d’eux, et il les guérit.

  • Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes, en criant et en disant: Tu es le Fils de Dieu. Mais il les menaçait et ne leur permettait pas de parler, parce qu’ils savaient qu’il était le Christ.

Dès que le jour parut, il sortit et alla dans un lieu désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche, et arrivèrent jusqu’à lui; ils voulaient le retenir, afin qu’il ne les quittât point.

Mais il leur dit: Il faut aussi que j’annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu; car c’est pour cela que j’ai été envoyé.

Jésus parle du royaume de Dieu, comme la bonne nouvelle qui doit être annoncée, un royaume que l’on doit recevoir, dans lequel il faut entrer, ou encore dont on est pas loin, qui est au milieu de nous.

Le Seigneur Jésus-Christ est le même aujourd’hui (Hébreux 13.8).

Sa Parole, son autorité, sa puissance doivent être reconnues et acceptées. Son règne en nous et dans l’Église doit être évident, établi avec une pleine autorité.

Jésus, notre Roi, doit être élevé sur le trône au milieu de l’Église et dans nos propres vies. Il doit y être aimé, respecté, honoré, glorifié et adoré. C’est son Esprit qui doit diriger, conduire, inspirer, conseiller, etc…

Son règne doit être évident, reconnu et manifesté, avec une pleine autorité. Sa volonté doit être faite, ses enseignements, ses instructions et ses ordres, reçus et appliqués.

Lui-même dit à ceux qui croient en LUI :

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8.31-32

Jean 15.7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Si nous respectons les règles du Royaume de Dieu, nous pouvons nous attendre à en voir les signes parmi nous. Marc 16.15-20

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.

Nous entendons parfois des personnes donner des ordres à l’Esprit de Dieu, lui dire ce qu’il devrait faire…

Beaucoup font des projets, établissent leurs plans, organisent et entreprennent, et après ils voudraient que le Seigneur entérine leurs décisions et leur donne de réussir…

Nous devons plutôt reconnaître humblement que notre sagesse et notre force ne mènent nulle part et que c’est LUI, JÉSUS, qui doit régner, gouverner, conduire, car c’est LUI, LE ROI, nous sommes ses sujets et nous attendons son retour.

Je reviens toujours aux livre des Actes des Apôtres, car je crois que c’est le modèle pour l’Église de toutes les époques.

Nous y lisons comment le Seigneur était présent parmi les siens.

  • A chaque fois que les apôtres ou quelques prédicateurs annonçaient l’Évangile, le Seigneur manifestait sa présence, son autorité, sa puissance.
  • A chaque fois, qu’un homme ou une femme se repentait et croyait en Jésus, le Saint-Esprit se manifestait, soit au milieu d’un grand nombre, soit dans un petit groupe ou encore pour une personne en particulier.

Les Actes des apôtres, nous apprennent que le Seigneur Jésus-Christ régnait réellement dans l’Église et dans le cœur de tous ceux qui lui appartenaient.

Son Esprit les remplissait, de joie, de paix, d’amour et de force. IL les conseillait, les conduisait, les assistait…Le Seigneur régnait réellement sur eux.

C’est aussi ce que nous découvrons dans l’enseignement des épîtres du Nouveau Testament et dans le témoignage de toute l’Écriture :

JÉSUS-CHRIST EST ROI !

Chers amis, frères et sœurs, il est temps de revenir à la réalité du Royaume de Dieu. Laissons le Seigneur régner sur nous, diriger nos vies et son Église par le Saint-Esprit, c’est alors que le Royaume de Dieu, sera démontré et annoncé à un monde qui a tellement besoin du Roi humble et doux, mais aussi glorieux, qui appelle tous ceux qui le veulent à venir à lui et à trouver en lui le pardon des péchés, la vie éternelle, la paix, la joie, la guérison, toutes les bénédiction du royaume et attendre des cieux Celui qui doit paraître dans la gloire de son Père.

AMEN ! VIENS ET RÈGNE SEIGNEUR JÉSUS…

Que vienne LE ROYAUME DE DIEU dans ses perfections…

(Oh oui c’est ma prière aussi, j’ai faim et soif du Royaume de Dieu, mon âme soupire après toi Seigneur, oui viens Seigneur Jesus, amen. (Marie-Hélène)

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele

 

 

En Jesus-Christ

Nous avons le salut et la vie éternelle.

%d blogueurs aiment cette page :