Messages écrits

Un lieu de repos promis – David wilkerson

Hébreux 4.9.jpg

Un lieu de repos promis
Par David wilkerson

(1931-2011)

Le 18.12. 2018

Le livre entier du Deutéronome consiste en une série de messages d’adieu de Moïse, adressés à ceux qui ont survécu à quarante années d’errance dans le désert et qui étaient destinés à posséder le Pays Promis. Il rappelle à la nouvelle génération l’importance de l’obéissance.

Vous connaissez l’histoire de vos pères. Ils formaient un peuple appelé, choisi et oint par Dieu mais ils ont perdu la vision. Le Seigneur les aimait tellement qu’Il les a porté dans Ses bras encore, encore et encore. Pourtant, ils n’ont cessé de murmurer contre Lui, de L’attrister.”

Moïse continue : “Finalement, la patience de Dieu est arrivée à son terme. Il a vu qu’ils étaient enfoncés dans l’incrédulité et que rien ne pouvait changer leur état d’esprit. Leur cœur était aussi dur que du granite, alors Dieu leur a dit : ‘Vous n’entrerez pas dans Mon Pays Promis. Vous allez faire demi-tour et retourner dans le désert.’”

Quelles paroles puissantes. Mais Moïse ne parlait pas seulement à la nouvelle génération d’Israélites, mais à chaque générations de croyants qui ont suivi, y compris nous, aujourd’hui. Comme tous les autres récits de l’Ancien Testament, celui-ci a été écrit : “pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles” (1 Corinthiens 10:11).

Moïse nous montrait le danger de l’incrédulité. Il nous a averti de prendre garde pour ne pas souffrir les mêmes conséquences qui sont tombées sur ceux qui nous ont précédés : “afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance” (Hébreux 4:11).

De nombreux croyants d’aujourd’hui ont laissé Satan les convaincre qu’ils n’étaient pas assez bons, que Dieu était encore en colère pour leurs péchés passés mais, tout comme pour Israël, tes choix vont déterminer le cours des années qui te restent.

Une promesse t’attend, tout comme c’était le cas pour Israël : “Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu” (Hébreux 4:9). Le Seigneur t’a sauvé pour t’amener dans un lieu de repos, un lieu de foi inébranlable et de confiance en Dieu. Fais-Lui confiance pour t’y mener !

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

 

 

 

 

 

 

Messages écrits

Un lieu de parfait repos – David Wilkerson

Hébreux 4.9..

Un lieu de parfait repos
Par David Wilkerson

(1931-2011)

Le  21.09. 2018

Il existe un lieu en Christ où il n’y a pas d’anxiété au sujet de l’avenir, aucune crainte de calamité, d’affliction ou de chômage. Et il n’y a pas non plus la crainte de tomber, ni de perdre l’âme de quelqu’un. Cet endroit de confiance totale en la fidélité de Dieu est appelé un lieu de repos parfait par l’auteur de l’épître aux Hébreux.

Un tel repos parfait a été offert à Israël, mais le peuple doutait et l’incrédulité les gardait hors du repos de Dieu : “ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance” (Hébreux 4:6). Les Israélites ont constamment vécu dans la peur et l’effroi, attendant toujours que la crise suivante se présente. En conséquence, ils étaient ravagés à chacune de leurs épreuves.

Si Israël était entré dans le repos de Dieu, Son œuvre chez Son peuple aurait été complète. Mais comme ils ne l’ont pas fait, le Seigneur continue de chercher dans chaque génération un peuple qui y entrera : “Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu” (4:9).

Dieu nous dit : “Cette offre de repos est pour aujourd’hui. Il existe encore un endroit en Moi où tous les doutes, toutes les craintes, n’existent plus, un endroit où tu seras préparé pour ce qui vient.” C’est pour cette raison que Sa Parole nous presse : “Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard” (Hébreux 4:1).

Aujourd’hui, une multitude de chrétien ne sait rien de ce repos en Christ. Quand ils entendent les rapports des terribles tragédies, calamités et morts, ils sont remplis de crainte et d’effroi. Leur prière constante est : “Ô Dieu, s’il te plaît, ne prend pas ceux que j’aime. Je ne pourrai jamais supporter cette souffrance.”

Mais si tu te trouves dans le repos du Seigneur, tu ne succomberais pas à une telle crainte. Tu ne paniqueras pas et tu ne t’effondreras pas quand tu seras frappé par une épreuve inattendue. Et tu ne perdras pas espoir, en accusant Dieu d’être à l’origine de tes problèmes. Oui, tu endureras la souffrance qui est le lot de tous les êtres humains, mais ton âme sera dans le repos, parce que tu sauras que Dieu contrôle tout ce qui te concerne.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse